Un post avec dedans : deux chouettes bouquins, et c’est déjà pas mal.

Alors, en fait, les deux lectures de la semaine sont des livres récupérés gratuitement aux Caves, pour chronique. On m’a dit que je recevrais un mail avec des instructions pour présenter la chronique, sauf que pour le moment je n’ai rien eu (ce qui est un peu normal, vu le nombre de lecteurs « recrutés »). Du coup, je suis un peu embêtée, parce que je me retrouve avec deux bouquins à critiquer, sans savoir si je peux faire comme d’habitude.

En conséquence de quoi, je vais me contenter de te présenter les dits bouquins avec couverture et résumé, un avis sommaire, une notation, et basta. Si on me dit que je peux faire comme d’habitude, j’éditerai mon post et je te préviendrai dans un prochain lundi lecture.

La semaine dernière, j’ai lu :

virusVirus, anthologie dirigée par Magalie Duez (éditions Griffe d’encre) : « Error 47 – 4_de_couv introuvable. Scan en cours………8 virus détectés ». Ayant déjà lu des anthos dirigées par Magalie Duez (notamment Elément 1 : Terre, qui avait été un joli coup de cœur), je partais avec un a priori assez positif, surtout après la lecture de la quatrième de couv’, lapidaire, mais terriblement efficace. Huit nouvelles donc, de la plus légère à la plus percutante, entre virus informatique inspiré de Matrix et grippe aviaire, d’un niveau relativement égal, et relativement élevé. J’aurais préféré un recueil plus long, parce que ça se lit en deux heures max (et encore, si t’es pas en forme), mais sinon, c’était plutôt chouette. Note : 15/20.

sales-betes-bis_jpg_640x860_q85Sales bêtes, anthologie (Les Artistes fous associés) : « Au menu : bestiaire fantasmagorique, chimères, transformations bestiales, animaux-totems, homme-animaux, animal tapi en soi qui se dévoile, bêtes mythologiques, improbables, ou quotidiennes… Ou tout simplement regards croisés entre l’homme et l’animal, entre lutte, répulsion, respect et fraternisation, proximité dérangeante et fascination. Tour à tour horrifiques, poétiques, gores, sarcastiques, émouvantes, sexuelles, et toujours FOLLES, nos nouvelles sauront réveiller la bête qui sommeille en vous ! ». Bon, en fait, ce livre serait un coup de cœur, s’il n’y avait pas la dernière novella, qui a très sérieusement fait grincer des dents la féministe en moi. Pour le reste, c’est hyper intéressant, et même si le niveau est parfois inégal, c’est une belle plongée dans l’animalité. En revanche, je ne conseillerais pas forcément cette anthologie aux âmes les plus sensibles, certains textes m’ont un peu foutu les boules. Note : 16/20.

J’ai commencé :

cvt_Pirates-_4523Pirates, Julie Proust Tanguy : « Long John Silver, Barbe Noire, Jack Sparrow… Jambes de bois, perroquets, rhum, trésors… Autant d’images qui tissent, dans nos esprits, la figure du pirate. Étonnante vitalité que celle de ce rufian qui, de l’Antiquité à nos jours, s’est toujours illustré dans nos imaginaires, quel qu’en soit le support d’expression ! Jadis barbare, hors-la-loi, source de terreur et de cruauté ; aujourd’hui, symbole de liberté, de résistance et d’aventure. Comment expliquer une telle évolution ? Embarquez sous le pavillon noir pour découvrir les distorsions de la légende de ces bandits qui, après avoir parcouru les sept mers, hantent désormais le cyber-espace… ». Offert pour mon anniversaire par Frangine n°2, je n’ai lu que le premier chapitre pour le moment, mais ça s’annonce intéressant.

J’ai lu aussi :

Mes abonnements ont repris, sans la moindre explication. Le mystère reste entier.

Cette semaine, je lis :

J’essaie de finir Pirates, ensuite je pense commencer Cœur d’acier, de Brandon Sanderson (encore un bouquin récupéré gratuitement aux Caves), si j’ai la foi. Je te laisse, et on se retrouve plus tard dans la semaine, pour ce putain de tag auquel j’ai toujours pas répondu (je suis nulle).

——————–

Humeur du jour : zombie, toujours.

État du Neurone : aussi.

État du Poual : pointes sèches.

Coup(s) de gueule du moment : humpf. Oui alors il va vraiment falloir se calmer sur les dépenses, là.

Coup(s) de cœur du moment : j’ai eu des nouvelles du boulot \o/ (oui, je sais, ça fait pas lourd et je sais toujours pas quand je vais pouvoir rebosser, mais étant donné leur réactivité ça relève du miracle, un peu).

Dans les z’yeux : Donc, Black Sails, après trois épisodes, c’est franchement pas mal. Sinon, le pilote de The Musketeers de la BBC se laisse regarder (en même temps c’est Peter Capaldi qui joue Richelieu, hein).

Dans les z’oreilles : Le dernier trailer en date de la prochaine saison de Game of Thrones avait une putain de bande-son. Mais comme c’est une cover de Siouxsie and the Banshees, autant rendre à César, tout ça. Donc : Siouxsie and the Banshees – Cities in dust.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s