Un post avec dedans : le traditionnel bilan de l’année qui vient de s’écouler.

Cette année, plutôt que de te parler en direct de ma gueule de bois post-Nouvel an, j’ai décidé d’innover un peu et de faire mon bilan AVANT de m’être alccolisée au dernier degré. De toute façon comme je ne prends jamais de résolutions de début d’année et que de toute façon même si je le faisais je ne les tiendrais pas, ça ne sert un peu à rien de faire un bilan alors que 2014 serait déjà entamée.

J’ai aussi décidé de faire ça sous la forme d’un tag que j’ai vu tourner sur Tumblr, histoire de varier un peu les plaisirs. Evidemment, comme à peu près 90% des trucs que je reposte sur Tumblr, la version originale est en anglais, je l’ai donc (maladroitement) traduite. C’parti.

1: Qu’as-tu fait en 2013 que tu n’avais jamais fait avant ?

Je ne crois pas avoir vraiment innové cette année, et être restée à peu près constante (pour le meilleur comme pour le pire, hein).

2: As-tu tenu tes résolutions du Nouvel an, et vas-tu en prendre d’autres cette année ?

Comme dit plus haut, je ne prends jamais de résolutions, parce que je ne les tiendrais pas. Ça me déprimerait trop de me dire que je ne suis pas foutue de tenir mes engagements, alors je ne (me) fais de promesses que si je sais que je peux les tenir.

3: Y a-t-il eu des naissances parmi tes proches ?

Pas cette année. Il y en a eu en 2012 et il y en aura en 2014, cela dit.

4: Y a-t-il eu des décès parmi tes proches ?

Pas cette année non plus, heureusement.

5: Quels pays as-tu visités ?

Aucun.

6: Que voudrais-tu en 2014 qui t’a manqué en 2013 ?

La santé, mais ça malheureusement ce n’est pas vraiment de mon ressort.

7: Quels ont été tes événements marquants en 2013, et pourquoi ?

Une rupture, une mise en couple, les concerts de quelques un-e-s de mes artistes préféré-e-s, les avant-premières du Hobbit et d’Albator, mon retour au boulot il y a deux semaines (même si soyons honnêtes, ça ne se passe pas aussi bien que ce que j’aurais souhaité), les soirées avec les potes, mon anniversaire surprise, revoir mon meilleur ami sur la scène d’un théâtre, l’adoption de la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe. Dans l’ensemble, des événements plutôt positifs (même ma rupture).

8: Quel a été ton plus grand succès en 2013 ?

Couper les ponts avec une relation qui m’intoxiquait depuis des années et (sans rapport avec le point précédent) me prouver que même malade, célibataire et fauchée, j’arrivais quand même à gérer ma vie toute seule comme une grande sans avoir envie de me cacher sous ma couette et fuir mes responsabilités. Et, même si ce n’est que quelques milliers de mots, recommencer à écrire.

9: Quel a été ton plus grand échec ?

Rester célibataire plus de deux mois, ahah (non mais sans déconner, c’était pas prévu). Non, plus sérieusement, j’aurais aimé réussir à gérer un peu mieux mon argent et, si ce n’est guérir (puisque bon, aux dernières nouvelles, la SEP est toujours incurable), au moins réussir à me remettre sur pieds suffisamment pour recommencer à bosser de manière fonctionnelle.

10: As-tu souffert de blessures ou de maladies ?

Ma SEP m’a consciencieusement pourri la vie, comme en 2012.

11: Quel a été ton meilleur achat ?

Normalement je t’aurais dit des livres (parce que les livres, c’est la vie). Mais je vais dire mes tatouages, parce que c’est quelque chose qui m’a toujours tenu à cœur et que c’est cette année (bon, j’en avais déjà avant et en vrai j’ai recommencé à en faire fin 2012) que j’ai vraiment pu m’y consacrer pleinement.

12: Quel comportement (le tien ou celui d’autrui) aurait mérité d’être célébré ?

Là tout de suite comme c’est tout frais je te dirais bien celui de mes potes qui m’ont organisé mon anniversaire en scred. Mais d’une manière générale je trouve que j’ai quand même des proches qui roxxent un peu du poney, et ça mérite évidemment d’être célébré. Et sans vouloir me lancer des fleurs (et puis merde, après tout, si je ne le fais pas, qui le fera pour moi ?), je trouve que je n’ai pas trop mal géré les merdes qui me sont tombées dessus cette année. Enfin, et même si ça veut souvent dire que je ne peux plus vraiment apprécier les choses de la même façon qu’avant, je suis assez fière des progrès que j’ai accomplis en matière de féminisme (pas que je n’étais pas féministe avant, mais j’étais clairement moins bien éduquée, et j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir).

13: À l’inverse, quel comportement t’a posé problème ?

J’aurais clairement pu mieux gérer certaines de mes relations, avec moins de tergiversations (j’aurais pu aussi me montrer plus diplomate et moins cassante dans d’autres circonstances). Du côté des autres, le WTF de certaines situations au boulot (la fonction publique ne cessera probablement jamais de m’étonner), et l’attitude de certaines personnes qui gravitent autour de mon cercle d’amis qui m’a parfois laissée plus que perplexe.

14: Dans quoi as-tu le plus dépensé ton argent ?

Les bouquins, évidemment. Et mes tatouages, donc, parce que forcément, c’est un putain d’investissement. Mais n’empêche que je crois bien que j’ai dépensé plus de thunes dans les bouquins.

15: Qu’est-ce qui t’a le plus excitée (pas au sens sexuel, petit-e coquin-e !) ?

La (re)découverte de Tumblr : j’avais un compte depuis des lustres et je ne m’y étais pas vraiment intéressée jusqu’à cette année, et ça m’a beaucoup apporté, notamment sur le plan de ma vision du féminisme et de l’acceptation des autres (et de moi-même). Les avant-premières auxquelles j’ai pu assister. L’épisode du cinquantième anniversaire de DW. Les concerts de Corvus Corax, Foals et d’Amanda Palmer, qui étaient des putains de tueries.

16: Quelle(s) chansons te rappellent le plus 2013 ?

Côté chansons débiles/festives, How to be a heartbreaker de Marina and the Diamonds, Call me maybe de Carly Rae Jepsen (NE ME JUGE PAS J’ETAIS BOURREE) et Thrift shop de Macklemore et Ryan Lewis, parce que certaines soirées n’auraient pas été les mêmes sans ça. Côté vrais coups de cœur, Animal Impulses d’IAMX et To be a young man de Nadine Shah.

17: Comparé à l’année dernière, est-tu (a) plus heureuse ou plus malheureuse ? (b) plus mince ou plus grosse ? (c) plus riche ou plus pauvre ?

(a) Je dirais plus heureuse, sauf peut-être en ce qui concerne le premier trimestre (b) Alors, ça dépend de la période de l’année, là je suis un peu plus grosse, mais il y a six mois j’étais plus mince qu’en 2012, ça fluctue (c) Plus pauvre, vu que j’ai été en arrêt de travail et que mes impôts ont augmenté cette année

18: À quoi aurais-tu voulu consacrer plus de temps ?

Tellement de choses : l’écriture, la lecture, mes proches, essentiellement.

19: À quoi aurais-tu voulu consacrer moins de temps ?

Ma santé (encore), les prises de tête.

20: Comment as-tu passé Noël ?

En famille, avec mes parents, mes sœurs et ma grand-mère, dans sa cambrousse au fin fond du trou du cul du Beaujolais. Et, comme tu le sais si tu as lu mes derniers posts, sans électricité ni repas chaud, mais au coin du feu et avec plein de champagne (et c’était bien quand même).

21: Es-tu tombée amoureuse en 2013 ?

Oui. Comme dit plus haut, c’était pas prévu, mais eh, quelque part, tant mieux.

22: Quels ont été tes programmes télévisés préférés ?

Hmm, à la télé française, je dirais Miami Ink, LA Ink et La Nouvelle Star. Question séries (pas à la télé française, donc) : DW, SPN, GoT, Whitechapel et Peaky Blinders.

23: Détestes-tu quelqu’un que tu ne détestais pas l’année précédente ?

Non. J’ai pas vraiment tendance à détester les gens de toute façon. Ou du moins pas de façon personnelle (j’emplafonnerais bien les débiles des « manifs pour tous » et certains politiciens, mais bon).

24: Quels ont été les meilleurs livres que tu as lus ?

Les bouquins de Justine Niogret, qui est incontestablement mon gros coup de cœur littéraire de 2013. Et Le Trône de fer, évidemment.

25: Quelles ont été tes meilleures découvertes musicales ?

Nadine Shah, définitivement.

26: Que désirais-tu et as-tu obtenu ?

Des tatouages !!!

27: Que désirais-tu et n’as-tu pas obtenu ?

Plus de tatouages !!! Plus sérieusement, une meilleure santé, mais ça commence à faire un peu redondant.

28: Quels ont été tes films préférés cette année ?

Vu que je suis une incorrigible nerd doublée d’une fangirl, je dirais Le Hobbit 2, Hunger games 2 et Albator, pour ceux qui sont sortis en 2013. Mais je vais très rarement au cinéma, et j’ai vu des tas de films très chouettes sur ma télé qui sont sortis les années précédentes.

29: Qu’est-ce qui a rendu ton année notamment plus satisfaisante ?

Encore une fois, mes proches, de bonnes lectures, de bonnes séries, de bons films, de la bonne musique, de la bonne bouffe. La vie, quoi.

30: Comment décrirais-tu ton concept mode en 2013 (oui je sais la trad est pourrie mais comment veux-tu traduire “personal fashion concept”, sérieusement ?)

Euh… je suis pas sûre que des t-shirts de nerd, des vestes militaires, des slims noirs, des bonnets de hipster, des creepers et des bijoux de gangster à base de poings américains, de croix et de têtes de mort puissent vraiment être considérés comme un « concept ». Mais si c’est le cas, alors on peut dire que c’est mon concept depuis pas mal d’années déjà.

31: Qu’est-ce qui t’a permis de garder ta santé mentale ?

Mes proches, le fait d’essayer de beaucoup relativiser.

32: Quelle célébrité ou personne publique t’a le plus inspirée ?

Amanda Palmer, Neil Gaiman et Christiane Taubira.

33: Quel problème politique t’a le plus émue en 2013 ?

S’il n’y en avait qu’un seul…déjà en France, l’intolérable levée de boucliers qu’a provoqué le projet de loi sur le mariage pour tous. Je pensais vraiment que notre soi-disant pays des Lumières et des droits de l’Homme était plus évolué que ça sur la question, manifestement je m’étais trompée. Dans le même ordre d’idée, la montée de la parole raciste et sexiste un peu partout. Et le recul des droits des femmes dans des pays comme l’Espagne ou les Etats-Unis, qui me donnent envie de vomir un peu plus chaque jour.

34: Qu’est-ce qui t’a manqué ?

Encore une fois, la santé et de l’énergie. Mes amis, aussi, que j’aimerais voir plus souvent (même si bon, on peut pas dire non plus que ma vie sociale ait été moisie, hein, loin de là).

35: Raconte-nous la plus importante leçon de vie que tu aies apprise en 2013.

Je sais pas, j’ai appris plein de trucs, mais des leçons de vie qui valent la peine d’être partagées ici ? Allez, on va dire que d’un point de vue idéologique et militant, qu’il faut sans cesse se remettre en question, peut-être. Par exemple, en tant que blanche, accepter de fermer sa gueule et laisser parler les personnes racisées quand il est question de racisme. Ou en tant que non prostituée, demander leur avis aux concerné-e-s quand il est question de légiférer sur la prostitution. Des trucs comme ça.

36: Cite des paroles de chanson qui résument ton année.

Gay is synonymous with the lesser / It’s the same hate that’s caused wars from religion / Gender to skin color, the complexion of your pigment / The same fight that led people to walk outs and sit ins / It’s human rights for everybody, there is no difference!” (Macklemore & Ryan Lewis feat. Mary Lambert – Same Love).

Voilà, je crois que c’est un condensé à peu près correct.

Sur ce, je te laisse avec un message de la plus haute importance, et on se retrouve l’année prochaine (pouet), moi je vais chez Frangine n°1 pour le réveillon.

——————–

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
commentaires
  1. Lilou Black dit :

    J’aime bien ton message de la plus haute importance. Sauf que ça doit aussi être valable si t’es joueur de foot, pas seulement popstar.

    Bonne fin d’année (plus que quelques heures, donc j’peux) et bon 2014.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s