C’est lundi, que lisez-vous ? #63

Publié: 16 décembre 2013 dans ...Quoi de neuf ?, Fangirlisme acharné, Je suis une lectrice compulsive, Ma vie (ma Lose, mon poisson rouge), Séries addict

Un post avec dedans : de la bouffe, du ciné, des cliffhangers, et les lectures (éclectiques) de la semaine.

Mon hobbit troglodyte, à l’heure où tu me liras, je serai au bureau (sauf si je ne fais que la matinée, auquel cas je serai probablement entrain de mourir au fond de mon canapé). Le tout reste de savoir comment va se passer mon retour au boulot, vu que pour le moment, je n’en ai pas la moindre idée. J’ai écrit il y a un semaine à ma nouvelle cheffe pour la prévenir de la date de mon retour et pour lui demander si elle voulait qu’on se rencontre avant pour parler de mes tâches et de mes horaires. Elle m’a répondu vendredi en me disant de venir ce matin entre 9h et 9h30. Et c’est tout. J’en sais pas plus. Je sens que ça va être intéressant.

Bref, je ne vais pas t’emmerder plus longtemps avec mes histoires de boulot, on passe tout de suite aux bouquins de la semaine.

La semaine dernière, j’ai lu :

La maison de la sorcière, HP Lovecraft: longue nouvelle téléchargée gratuitement sur Amazon (beaucoup de classiques étant libres de droit, comme tu le sais). Comme très souvent, c’est l’histoire d’un universitaire qui commence à avoir des visions de « choses horribles et indicibles» et qui rencontre des « entités innommables » (mais qu’il finit par nommer quand même). Et évidemment, ça ne se finit pas très bien pour lui. C’est du Lovecraft, quoi. Et il n’y a rien à faire, j’ai beau réessayer régulièrement, lire des romans, des nouvelles, aller à des lectures publiques, j’ai beau aimer son univers (j’ai quand même acheté Jésus contre Cthullu rien que pour le titre, et Moi, Cthullu de Gaiman est en bonne place dans ma wishlist) et j’ai beau rêver depuis des années de jouer à Cthullu (et je suis sûre que j’adorerais, en plus)…je n’accroche pas. Voilà, c’est dit, ma nerd-cred vient d’en prendre un sacré coup, mais il faut se rendre à l’évidence : je n’aime pas Lovecraft, je trouve ça chiant comme un déjeuner de famille dominical chez des Mormons. Note : 12/20.

La femme parfaite est une connasse, Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard : « Ce livre est LE guide pour toutes les femmes imparfaites (c’est-à-dire grosso-modo pour toutes les femmes). Vous y apprendrez notamment comment garder votre dignité quand vous êtes complètement bourrée, qui sont ces filles qui ne mangent qu’une salade par jour, les questions qu’il ne faut pas poser à un homme si vous ne voulez pas entendre la réponse, ou ce qu’il faut faire de toute urgence si votre mec veut s’acheter des Crocs ». Alors, bon, soyons clairs : je n’ai lu ce bouquin que pour tester l’application lecture de mon nouveau téléphone portable. Il y a un peu plus de 150 pages, ça se lit en une demi-heure chrono (et ça ne mérite sans doute pas plus de ton temps) et sans me reconnaître dans la « connasse » décrite dans le livre (bien que je privilégie le fait-maison en matière de bouffe et qu’à l’époque où ma SEP me foutait encore relativement la paix, je pouvais sans souci tenir sur des talons de 10 toute la soirée sans broncher), je ne me suis pas reconnue non plus dans la femme « normale » à laquelle nous sommes toutes supposées ressembler (après LaFâme(TM), la MeufNormale(TM)?). Bien que se voulant clairement déculpabilisant et fait pour relativiser les petits tracas de la vie, je trouve pour ma part que ça ressemble plus à un ramassis de clichés et de généralités. Dommage, j’aime assez le Connasses Comedy Club (et la préface de Christine Berrou était plutôt un bon point pour m’inciter à lire), mais pour moi, ça a beau être distrayant pendant cinq minutes, ça reste raté. Note : 10/20.

J’ai commencé :

Le guide du voyageur galactique (H2G2, tome 1), Douglas Adams : »Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée : que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d’autoroute ; que la Terre va être détruite d’ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d’une future voie express intergalactique ; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse, et s’apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie ? Pas de panique ! Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l’accompagner dans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés ». Allez, j’ai déjà bien égratigné ma nerd-cred en reconnaissant mon désintérêt total pour l’écriture de Lovecraft, je vais continuer sur ma lancée en t’avouant que non, même si je connais la plupart des références à ce bouquin (42, tout ça), je n’avais encore jamais lu Le guide du voyageur galactique. Ce qui est un tort que je m’empresse de rectifier aujourd’hui, parce que c’est très drôle et que j’aurais franchement loupé quelque chose (au moins quelques heures de rigolade) si j’étais passée à côté. On en reparle la semaine prochaine.

J’ai lu aussi :

Les trucs habituels, sauf Tumblr.

Cette semaine, je lis :

La suite du Guide, et les tomes suivants, dans la mesure du possible (reprise du boulot, tout ça).

Je te laisse, j’ai une longue semaine qui m’attend.

——————–

Humeur du jour : euh…

État du Neurone : blah.

État du Poual : plat.

Coup(s) de gueule du moment : écoute, je te dirai ça la semaine prochaine, hein…

Coup(s) de cœur du moment : mon nouveau téléphone portable que le Troll m’a offert en cadeau de Noël en avance. Je peux enfin communiquer sans expérimenter un tiers de sms non reçus et sans que le mobile freeze s’il y a plus d’une appli lancée en même temps. Ça change un peu la vie. Sinon, lecture-concert de The Deep Ones au Dernier bar avant la fin du monde et marché de Noël aux Caves hier après-midi, de quoi recharger un peu les batteries niveau bonne humeur.

Dans les z’yeux : le Hobbit 2 est mieux que le premier, et la fin de saison de Sons of Anarchy est HORRIBLE, et je veux la suite MAINTENANT (sauf que non, je dois attendre l’année prochaine, ghni >_< ).

Dans les z’oreilles : je ne sais pas toi, mais moi j’ai besoin d’un truc qui sautille, et méchamment. Donc, Will.I. Am et Leah Mc Fall, dans une reprise de Bang Bang lors de la finale de The Voice UK 2013.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
commentaires
  1. Pixal Parazit dit :

    Salut Tip
    En espérant que la reprise n’a pas été trop dur pour toi, j’espère tout de même
    te voir au vernissage.
    Viens te changer les idées, autour d’un verre avec des gens sympas

    Bises.

    • Myschka dit :

      Hey Pix,

      En fait si, la reprise a été assez violente physiquement, mais ça devrait aller. Comme je te disais, je ne pourrai pas venir au vernissage vendredi (je vais à l’avant-première d’Albator), mais je vais essayer de passer samedi.

      Bises !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s