C’est (plus vraiment) lundi, que lisez-vous ? #60

Publié: 26 novembre 2013 dans ...Quoi de neuf ?, Je suis maladeuuuh, complètement maladeuuuh, Je suis une lectrice compulsive, Ma vie (ma Lose, mon poisson rouge)

Un post featuring : encore du retard, les bouquins de la semaine.

Bon. J’ai du mal, en ce moment. Il m’a fallu 10 jours pour lire le premier bouquin dont je vais te parler, pour te donner une idée d’à quel point je suis épuisée. En plus j’ai reçu des mauvaises nouvelles concernant mon taf, donc autant te dire que c’est pas la joie en ce moment.

Ceci étant dit, encore désolée pour mon retard, on va passer tout de suite à mes (maigres) lectures de ces quinze derniers jours.

La semaine dernière, j’ai lu :

Ghost stories, tome 1 – Du crépuscule à minuit…, collectif : « Dix-sept histoires de fantômes, dix-sept « ghost stories » écrites par les plus belles plumes de l’imaginaire francophone. S’appropriant le grand thème classique des revenants, dix-huit auteurs vont revisiter ces histoires au travers des genres, des époques et des contrées. Dix-sept contes à faire peur ou à rêver, agrémentés de nombreuses micronouvelles, pour vous entraîner vers des territoires mystérieux et inconnus. Êtes-vous prêts à frémir et à franchir les portes de l’au-delà ? ». J’ai acheté ce recueil lors d’une soirée dédicace des Éditions Asgard aux Caves Alliées, influencée il faut bien le dire par la préface signée Jérôme Noirez et la participation de deux ou trois auteurs que j’aime bien. Et si effectivement, concernant ces derniers et un ou deux autres, le plaisir était au rendez-vous, je dois malgré tout avouer que j’ai été plutôt déçue par ce recueil de nouvelles. Les textes proposés sont malheureusement de qualité très inégale, certaines nouvelles m’ont parues d’un ennui mortel (pouet), avec un style très pauvre, ce qui fait que j’ai mis un temps fou à terminer le livre. Je me dois également de mentionner, et ça me peine de le dire car je m’aperçois que c’est un problème vraiment récurrent chez Asgard/Midgard/Lokomodo, je ne compte plus les fautes de frappe et de ponctuation, les coquilles et autres erreurs de syntaxe. Je trouve que c’est très problématique ; je ne sais pas si c’est parce qu’ils n’ont pas les moyens de se payer des correcteurs-trices (en tout cas je connais au moins un auteur édité chez eux qui a fait appel à deux correctrices de son propre chef), ou si ceux qu’ils emploient sont mauvais, mais en tout cas, ça ne va vraiment pas, et personnellement, ça a tendance à me gâcher vraiment la lecture. Allez, pour les nouvelles de David Bry, Nathalie Dau, Jeanne A Débats, Claude Bolduc et Lionel Davoust, ça peut valoir le coup de l’acheter. Mais cinq nouvelles sur dix-sept, ça fait quand même léger. Note : 13/20.

Mercy Thompson, tome 7 – La morsure du givre, Patricia Briggs : « Pour Mercy Thompson, mariée depuis peu à Adam Hauptman, charismatique Alpha de la meute locale, Thanksgiving aurait dû être une fête paisible en famille. Elle était loin d’imaginer que faire du shopping avec sa belle-fille Jesse risquait de virer au cauchemar. Et pourtant, lorsqu’elle ne parvient pas à joindre Adam par téléphone, ni aucun membre de la meute, la jeune femme sait que tous ceux qu’elle aime courent un grave danger. Aidée par des alliés improbables, Mercy va devoir une fois de plus voler au secours des siens ». Tu le sais sans doute déjà, Mercy Thompson est une des rares séries de bit-litt que j’apprécie vraiment (sûrement parce que pour moi ça s’apparente plus à de l’urban fantasy qu’à réellement de la bit-litt). Ce dernier tome ne fait pas exception à la règle : alors qu’il m’a fallu plus de dix jours pour terminer Ghost stories (350 pages), j’ai dévoré La morsure du givre (336 pages) en quelques heures, le tout avec un mal de crâne carabiné. Dans la lignée du tome précédent, Mercy continue à en apprendre un peu plus sur ses pouvoirs de Coyote et à essayer de gérer la vie au sein d’une meute de loups-garous. Comme d’habitude le scénario est intéressant, l’histoire cohérente, le style simple et efficace (bien que j’aie l’impression que Briggs se laisse un peu trop aller aux répétitions depuis deux-trois tomes), les dialogues très naturels, et Mercy éminemment sympathique – il n’en faut pas plus pour me contenter avec ce genre de littérature. En revanche, et là c’est une question strictement éditoriale, je trouve absolument scandaleux les prix pratiqués par Milady sur les formats numériques : plus de 12€ pour une version e-book (qui plus est avec DRM), c’est carrément abusé. Je n’ai donc aucun scrupule à admettre que la version numérique que j’ai lue a été téléchargée, en attendant la sortie en version poche (qui me reviendra moins cher qu’en e-book). Note : 15/20.

J’ai lu aussi :

Les trucs habituels, et Fricote.

Cette semaine, je lis :

Je sais pas trop. Je pensais ne pas terminer Mercy Thompson, mais il s’avère que si, du coup j’ai pas d’idée. On verra bien, si toutefois j’ai le temps (non parce qu’avec les nouvelles pourries que j’ai reçues, c’est pas gagné).

Je te laisse, et on se retrouve demain pour une recette de biscuits.

——————–

Humeur du jour :déprimée.

État du Neurone : aussi.

État du Poual : serpillière.

Coup(s) de gueule du moment : mon taf. J’ai relancé mon chef sur les conditions de ma reprise au boulot, et j’ai appris que pour le télétravail, ça n’allait pas être possible. Du coup je me retrouve à devoir demander une réduction de mon temps de travail et un changement de poste (parce que ni Neuro, ni Médecin du travail ne veulent pas que je reprenne le taf si ça implique de devoir me déplacer), alors que tout ce que je demandais, c’était de pouvoir bosser de chez moi (j’étais même prête à le faire à plein temps). Super.

Coup(s) de cœur du moment : non. Enfin si, j’ai mes places pour l’avant-première du Hobbit au Grand Rex, mais bon, ça compense pas trop, là.

Dans les z’yeux : les trucs habituels.

Dans les z’oreilles : Sarah W_Papsun – At the disco. (un peu genre les Foals français, je dirais) (du coup forcément ça me parle)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s