Un post featuring : de la glande, trop de chaleur, une déception cinématographique, le retour du lave-linge de l’enfer, et des mojitos.

Mon colibri de Birmanie, je ne sais pas si mes récap’ de la semaine t’ont manqué, mais si c’est le cas, behold, j’ai de nouveau des trucs à raconter.

De lundi à mercredi j’ai pas fait grand-chose à part (enfin) retourner chez la kiné, continuer mon marathon studios Ghibli, et enchaîner quelques épisodes de Copper, Under the Dome et Orange is the new black. Enfin, je crois. Je me souviens plus trop bien, à vrai dire (mais je suis fatiguée). Je suis a peu près sûre d’avoir terminé les scans de Subaru et d’avoir commencé la suite, en revanche.

Jeudi on est allés en troupeau au cinéma voir Percy Jackson – La Mer des Monstres. Ce fut, comme tu t’en doutes, une déception. Je passe sur les incohérences grosses comme mon cul par rapport au bouquin (si tu as l’intention de le voir je ne vais pas te spoiler mais y a des choix que j’ai vraiment pas compris). Mais ce qui m’a vraiment déçue, c’est le traitement du personnage d’Annabeth, et comme je suis une grosse relou jamais contente, je vais t’expliquer pourquoi.

Attention, pavé féministo-égalitariste :

Dans la série de bouquins, j’adore ce perso. D’une manière générale, j’aime beaucoup le traitement des personnages dans Percy Jackson (et surtout les Héros de l’Olympe), notamment au niveau de la représentation des personnes de couleur et des personnages féminins : Piper est native américaine, Léo est hispanique, Frank est sino-canadien, Hazel est afro-américaine, et ils sont tous des personnages-clés de la série, avec autant d’importance et de représentation que les personnages blancs (et dans le spin-off, les Kane Chronicles, les deux personnages principaux sont afro-américains). Dans les films, Grover est noir (je ne me rappelle plus pour les bouquins, me semble que c’est pas précisé, si c’est le cas j’ai oublié), mais il est surtout là pour jouer l’élément comique (dans les livres, il mène une quête importante qui l’occupe pendant plusieurs tomes, pourtant cet aspect est complètement oblitéré dans les films). Premier mauvais point, auquel j’avais pas fait gaffe de prime abord parce que j’aime beaucoup Grover et que c’est aussi un personnage drôle dans les livres, mais avec le recul c’est assez frappant.

Pour en revenir à Annabeth, dans les bouquins, c’est un peu Hermione Granger version demi-déesse badass (sans pour autant être une Mary-Sue) : c’est une bête en stratégie, c’est un puits de connaissances, et en plus elle sait se battre et survivre en milieu hostile, tout en ayant une vraie personnalité et de vraies faiblesses. On sait qu’elle est jolie mais ce n’est jamais mis en avant : elle n’est jamais définie par son apparence (dans le même ordre d’idée, Clarisse a été remarquablement embellie et « féminisée » dans le film, ce qui là non plus ne sert à rien puisque dans les livres elle est décrite comme très athlétique et pas vraiment attirante – bien qu’on puisse être athlétique et attirante, ou athlétique et « féminine », ou tout autre combinaison – , sans qu’elle soit pour autant définie par son apparence). Dans le film, Annabeth ne sert à rien. Mais genre, à RIEN. Elle pourrait être remplacée par une lampe sexy (voir ici pour la référence) que ça changerait que dalle au scénario. Le seul moment où elle a un tout petit peu d’importance, c’est quand elle se transforme en damoiselle en détresse, ce qui là non plus ne sert absolument pas le scénario du film, alors qu’a contrario dans le bouquin ce passage n’est pas gratuit. Deuxième mauvais point.

Bref, Hollywood : you’re doing it SO wrong.

Sinon, après, on a glandé à Cluny puis on est allés picoler à la Rhumerie, et c’était bien (les acras de morue étaient bons, les mojitos aussi, et le Zombie tapait bien sur le crâne).

Vendredi, le Troll a dû repartir dans sa cambrousse, ce qui est moyennement drôle, et le lave-linge de l’enfer a de nouveau décidé de me briser les ovaires, ce qui est encore moins drôle.

Hier, j’ai encore bu des mojitos. Et du saké (pour aller avec le resto jap), le tout avec un voisin, et c’était bien cool.

Et aujourd’hui, je voulais passer voir Doudou chez le tatoueur (notamment pour voir les locaux de la deuxième boutique), mais à la place j’attends Darty – les plages horaires de six heures, ou comment te faire perdre une demie-journée pour rien.

Je te laisse, je cherche encore à déterminer si je vais bouger ce soir ou pas.

——————–

Humeur du jour : fatiguée.

État du Neurone : vaseux.

État du Poual : serpillière.

Coup(s) de gueule du moment : or donc, le lave-linge de l’enfer. En même temps c’pas comme si j’avais pas l’habitude, hein.

Coup(s) de cœur du moment : le retour d’une vie sociale à peu près décente et le raccourcissement des phases d’autisme.

Lecture(s) instructive(s) (ou pas) : j’avance doucement dans le tome 1 de Dôme et j’ai commencé la suite de Subaru, mais le lundi lecture de demain sera beaucoup plus léger que les précédents.

Dans les z’yeux : Orange is the new black, donc. Si tu n’as pas eu l’occasion de regarder, je t’invite à le faire sans plus tarder, parce que c’est une très bonne série.

Dans les z’oreilles : Indochine – Dancetaria.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
commentaires
  1. Abrasax dit :

    J’hésitais à aller le voir, Percy Jackson, ayant bien aimé les livres, mais du coup, je crois que je vais juste attendre qu’il sorte hors salles =/
    Un peu blasée pour le coup, même si ça ne m’étonne pas trop au vu du premier.
    M’enfin, on aura économisé deux places de ciné grâce à toi.

    Et du coup, tu continues d’apprécier la lecture de Dôme?

    • Myschka dit :

      Hmm, oui, attends qu’il soit dispo autrement, ça ne vaut pas le prix d’une place de ciné. Il est meilleur que le premier (c’pas difficile en même temps), mais j’avais beaucoup d’espoir après avoir vu la bande-annonce, et…bah non.

      Oui, j’aime beaucoup Dôme, mais c’est un gros pavé et je suis fatiguée en ce moment donc j’avance vraiment pas vite (c’est pas forcément une mauvaise chose vu que la série va beaucoup plus vite que le bouquin).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s