Un post featuring : des séries, de la glande, de la picole, un concert de folie.

Ma biquette du Massachussets, cette semaine encore, LA ROUTINE.

Lundi, en dehors de mon lundi lecture et de ma séance kiné, j’ai strictement rien fait. De toute façon il faisait trop chaud.

Mardi, c’était le combo de la mort insomnie / Aunt Flow / hôpital / concert d’Amanda Palmer à la Cigale. Autant te dire que je suis revenue chez moi sur les rotules. Cela dit la partie Amanda Palmer valait bien toutes ces heures de souffrance (ah bah oui tout de suite quand elle est pas malade c’est pas pareil, hein). C’était trop bien, et ma femme et moi on a sautillé comme des groupies en folie pendant que Pepsi prenait stoïquement des photos. Est-il utile de préciser l’état dans lequel je suis rentrée ?

Mercredi, du coup, j’ai pas fait grand-chose à part regarder des séries.

Jeudi on est allés manger au Moose et boire un coup aux Caves avec Arch, le Gritche, Daria et Frangine n°1. Puis comme j’ai peur de rien et qu’il faisait bon, j’ai décidé de rentrer à pieds. Odéon-Pyrénées à pattes avec une SEP et Hiroshima dans mon utérus, c’était peut-être pas l’idée du siècle, mais sur le coup j’ai trouvé ça plutôt sympa.

Vendredi évidemment, j’étais bonne à ramasser à la petite cuillère, du coup j’ai terminé le tome 3 de Maeve Regan et j’ai encore fait un marathon Sons of Anarchy.

Hier, c’était dîner chez ma femme, durant lequel on a inauguré le concept du cadavre exquis version salade (ramener chacun un ingrédient sans se concerter, c’était plutôt une bonne idée). Puis verre(s) aux Caves, balade sur les bords de Seine et re-verre dans un bar random, tout ça pour rentrer se gaver de crème glacée à une heure du matin. Je deviens sage (ou presque).

Et aujourd’hui, tout ce que j’ai fait jusque là a été d’appeler mon tatoueur pour qu’il m’envoie par mail l’ébauche de mon prochain dessin.

Je te laisse, je vais tenter de me motiver pour sortir de chez moi et peut-être aller au ciné (ou pas).

——————–

Humeur du jour : courbatue.

État du Neurone : vaseux.

État du Poual : fatigué.

Coup(s) de gueule du moment : oui alors les pétards et les fusées toute la nuit depuis une semaine, ça commence à devenir un peu relou…

Coup(s) de coeur du moment : mes nouvelles creepers sont arrivées \o/ (bon par contre les pointures asisatiques c’est un peu la loterie, je fais un 36,5 et là le 37 est limite juste, j’aimerais qu’on m’explique).

Lecture(s) instructive(s) (ou pas) : ok, donc le tome 3 de Maeve Regan m’a un peu fait hurler, on en parle demain. Sinon, j’ai commencé L’Apocalypse des Homards de Jean-Marc Agrati, on en parle demain aussi mais je pense pas l’avoir terminé d’ici là.

Dans les z’yeux : toujours sur ma lancée Sons of Anarchy (la saison 4 est entamée, je vais très bien). Et puis j’ai commencé Library War et Attack on Titan, deux animes vraiment pas mal du tout (surtout le deuxième).

Dans les z’oreilles : Amanda Palmer, évidemment. Une très jolie version de The Bed Song, ce mardi à la Cigale. Et puis je t’en fais deux pour le prix d’une aujourd’hui, parce qu’en troisième première partie du concert (oui, Amanda elle est comme ça, elle te file trois premières parties), il y avait Bitter Ruin, et leur single Trust est juste une pure tuerie, finalement LE gros coup de coeur de ce concert.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s