Un post featuring : le bouquin de la semaine (qui en plus est pas terrible).

Ma figue de Martigues, comme je te l’ai dit hier, un tout petit lundi lecture cette semaine.

La semaine dernière, j‘ai lu :

Expéron, Hélène Cruciani : « Ange est un petit garçon étrange. À dix ans, il ne sait ni lire, ni parler. Comme si l’aridité des mots l’avait poussé à se réfugier dans les bras grands ouverts de l’image. Son arrivée en neurologie pour une ultime consultation emplit le docteur Sollow d’espoir. Et si Ange était l’atout qu’il attendait pour relancer EXPÉRON, cet ambitieux projet de recherche qui lui tient tant à coeur ? Très vite le garçonnet l’accapare, l’obsède. À tel point que Sollow en oublie l’autre, l’enfant que sa femme, Annabel, désire plus que tout au monde. Elle a pourtant trente-huit ans, l’âge où le temps presse. Que se passera-t-il si elle n’obtient pas le diplôme l’autorisant à procréer ? À cette question-là, le brillant chercheur donne une bien mauvaise réponse… ». Alors…je dois bien avouer que ce bouquin est plutôt une déception. Généralement j’aime assez les productions des éditions Griffe d’encre, mais pour le coup, selon moi, c’est raté. Et c’est dû en grande partie aux personnages, trop caricaturaux et pas assez fouillés. Certes, on effleure leur psychisme et leurs blessures mais d’une façon beaucoup trop superficielle pour que je trouve ça crédible et pour me les rendre attachants. Sans empathie, la lecture devient tout de suite moins agréable. Pourtant, les thèmes et les problématiques abordés (même si pas trop ma came au départ) auraient pu être vraiment intéressants, et l’écriture est plutôt fluide et facile. Dommage. Note : 13/20.

J’ai commencé :

Maeve Regan, tome 3 (La dent longue), Marika Gallman : bon, déjà, heureusement que j’ai le format e-book, parce que définitivement, les couvertures de cette série sont affreuses et je pense que j’assumerais pas trop le format papier dans le métro, par exemple (je crois que je l’ai déjà mentionné, mais je le redis : pour paraphraser Andro, on dirait le fruit d’un accident génétique entre une couverture Harlequin et une couverture SAS. C’est laid). Sinon, tu sais que j’aime cette série, qui, si elle ne s’éloigne pas vraiment des codes bit-litt (ce qui pour moi est un défaut), s’y conforme néanmoins relativement intelligemment. Là où, avec Anita Blake, ça devient tellement cliché et caricatural que c’en est douloureux, ici il reste de la place pour de la nuance et des personnages plutôt creusés et intéressants. Le tome 2 m’avait brisé le cœur, le tome 3 devrait ne pas m’épargner non plus, c’est tout ce que je demande. À suivre la semaine prochaine si mon cerveau accepte de coopérer.

Cette semaine, je lis :

Je tente de terminer La dent longue, mais ça va être compliqué avec une session hôpital couplée au concert d’Amanda Palmer mardi, ce qui devrait me mettre KO une bonne partie de la semaine. Wait and see, quoi.

Je te laisse, j’ai kiné.

——————–

Humeur du jour : courbatue.

État du Neurone : aussi.

État du Poual : pointes sèches.

Coup(s) de gueule du moment : chaud, putain >_<

Truc(s) de greluche : les vernis Eye Care cosmetics sont une petite tuerie en matière de tenue et de facilité d’application. J’ai un beige sable sur les ongles depuis près d’une semaine et il n’a pas bougé. Du tout. (sinon, je veux ça)

Dans les z’yeux : ma femme veut que je me mette à Library Wars (aka Toshokan Sensou), un anime avec des livres et des gros flingues – tout ce que j’aime. On va essayer de trouver le temps et la motivation.

Dans les z’oreilles : Die Antwoord – Baby’s on fire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s