Un post featuring : de l’alcool, des indésirables, des bouquins, de la diplomatie.

Mon aspirine en limousine, encore une semaine radieuse au pays de Candy (ne me juge pas, j’ai la gueule de bois).

Lundi, mardi et mercredi je n’ai strictement rien fait à part sortir une fois pour aller voir Kiné-choupie. En même temps je devais me remettre d’un week-end particulièrement chargé durant lequel j’ai quand même réussi l’exploit de me choper une insolation et des coups de soleil en étant à l’ombre et couverte d’écran total.

Jeudi je suis allée manger tibétain avec ma femme, puis on est allées à la Frange en se disant qu’on n’allait pas rester trop tard. Bien évidemment, on a fait la fermeture, et je me suis payé le luxe d’envoyer péter l’ex de Frangine n°1 avec toute la diplomatie qui me caractérise (c’est à dire aucune) (je suis néanmoins restée non violente, ce dont je me félicite).

Vendredi c’était la Fête de la Musique, je suis donc logiquement restée chez moi pour éviter toute envie de meurtre sur mes concitoyens. C’était une bonne idée.

Samedi, c’était après-midi open-bar chez la funky family. Comme de juste, je me suis enquillé moultes coupes de champagne, et comme je suis une alcoolique mondaine, j’ai continué à l’hypocras blanc aux Caves avec Frangine n°1, Mab, Andro et Myrhyn. Le gérant m’a aussi fait essayer un truc parfaitement infâme à 82°. En conséquence de quoi je me suis écroulée comme une merde dans mon lit à 5 heures du mat’, et c’était pas joli à voir.

Aujourd’hui, en toute logique, je décuve en me promettant de ne plus jamais boire de ma vie (jusqu’à la prochaine fois).

Je te laisse, je retourne sous la couette avec mes chats et mon Kindle.

——————–

Humeur du jour : gné ?

État du Neurone : imbibé.

État du Poual : poulpe, comme dirait Wil.

Coup(s) de gueule du moment : ouh la vilaine gueule de bois…et puis, PUTAIN, c’est pas parce que mes bras sont couverts de tatouages que ça te donne une excuse pour les toucher sans mon autorisation, BORDEL >_<

Coup(s) de cœur du moment : je vais ENFIN commencer les essais pour le fameux médicament dont Neuro me parle depuis des mois \o/

Nouveaux-thés (et la bouffe qui va avec) : l’Envouthé spéciale Yswara (thés africains). Une pure tuerie.

Lecture(s) instructive(s) (ou pas) : ah, Alexia Tarabotti, ses ombrelles, son pragmatisme, son loup-garou domestique…je crois bien que je ne m’en lasserai jamais.

Dans les z’yeux : Mr Selfridge, histoire de patienter en attendant la deuxième saison de The Paradise.

Dans les z’oreilles : quoi ? Comment ça ma merveilleuse playlist de tout à l’heure ne te convient pas ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
commentaires
  1. Mab dit :

    Putain oui j’avoue que le tripotage de tats, j’en suis toujours pantoise 24h après (sur le coup je me suis même demandé si ce n’était pas une tentative de drague parfaitement discutable et douteuse)

    Enfin voilà X) (en tout cas la prochaine fois qu’on te demande si y a du relief, t’auras qu’à proposer de balancer une partie contondante de ton anatomie dans le nez de l’importun afin d’en créer, du relief, hahaha)

    • Myschka dit :

      En fait il s’avère que c’était bien une tentative de drague, qui plus est fortement alcoolisée – son pote et la copine de son pote se sont d’ailleurs platement excusés (c’était pas à eux de le faire, mais c’était choupi de leur part).

      Le souci étant que les tatouages étaient un merveilleux prétexte, et qu’en plus c’était pas la première fois que ça arrivait hier (j’y ai eu droit aussi chez mes parents plus tôt dans la journée, et c’est tout aussi chiant).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s