C’est lundi, que lisez-vous ? #37

Publié: 3 juin 2013 dans ...Quoi de neuf ?, Je suis une lectrice compulsive, Ma vie (ma Lose, mon poisson rouge)

Un post featuring : deux bouquins, yay \o/.

Mon lapinou du Lavandou, j’ai réussi à te proposer un lundi lecture à peu près consistant cette semaine. C’était pas gagné, alors profites-en bien.

La semaine dernière, j‘ai lu :

Je ne suis pas un serial killer, Dan Wells : « John Wayne Cleaver est un jeune homme potentiellement dangereux. Très dangereux. Jugez-en plutôt : garçon renfermé, pour ne pas dire sociopathe, il vit au milieu des cadavres à la morgue locale, tenue par sa mère et sa tante, il a une certaine tendance à tuer les animaux et, depuis son plus jeune âge, il nourrit une véritable passion pour les tueurs en série. Ainsi, son destin semble tout tracé. Mais conscient de son cas, et pas spécialement excité à l’idée de devenir un serial killer, John a décidé d’en parler à un psy et de respecter quelques règles très précises. Ne nourrir que des pensées positives à l’égard de ses contemporains. Ne pas s’approcher des animaux. Éviter les scènes de crime. Ce dernier commandement va néanmoins devenir très difficile à suivre lorsqu’on retrouve autour de chez lui plusieurs corps atrocement mutilés. Y aurait-il plus dangereux encore que John dans cette petite ville tranquille ? Aurait-il enfin trouvé un adversaire à sa taille ? ». Comme je le disais la semaine dernière, il y a clairement du Dexter et du Six feet under là-dedans, et c’est vraiment pas pour me déplaire. John est un personnage très attachant qui malgré sa sociopathie a parfaitement conscience du bien et du mal, ce qui en fait quelqu’un d’assez intéressant à observer, notamment dans sa lutte contre ses instincts et ses relations avec les gens. La touche fantastique apporte une dimension plutôt originale au genre, ce qui pour moi est un plus. Note : 15/20.

Mr Monster, Dan Wells : « Dans Je ne suis pas un serial killer, le jeune John Wayne Cleaver était la proie de pulsions effrayantes et redoutait de devenir un tueur en série. Aujourd’hui il n’a plus de doutes : un assassin, qu’il a surnommé Mr. Monster, sommeille en lui, susceptible de se réveiller à tout instant. Ce qui, étrangement, n’a pas que des mauvais côtés. Sans Mr. Monster John n’aurait jamais pu débarrasser sa petite ville du tueur qui y sévissait. Mais à présent il n’est plus du tout sûr de pouvoir maîtriser son côté obscur. D’autant qu’autour de lui nombreux sont les importuns qui mériteraient d’avoir affaire à Mr. Monster. Sans compter ces nouveaux cadavres qui apparaissent aux quatre coins de la ville et cet inspecteur du FBI qui commence à sérieusement le suspecter d’être impliqué dans les meurtres. Il va ainsi devenir de plus en plus difficile de ne pas laisser les rênes à ses démons. Plaisir coupable auquel il serait tragique de prendre goût… « . John est de retour et cette fois-ci il est confronté à ses pires peurs : se lier avec quelqu’un et donc contrevenir à un certain nombre de ses règles. Ce deuxième tome m’a également beaucoup plu, pour l’évolution de John, ses doutes et ses questionnements, et pour la dimension fantastique qui prend encore plus de place dans ce tome. Et la fin ouvre sur une suite, que je compte bien me procurer rapidement quand elle sera sortie – je trouverais ça chouette que l’auteur en fasse une série longue, mais apparemment ce troisième tome serait le dernier, tant pis. Attention en revanche si tu es sensible : autant les scènes de tortures ne m’ont pas trop posé de problèmes, autant la cruauté de John envers les animaux m’a un peu donné envie de vomir, sans pour autant que j’apprécie moins le personnage (ce qui est assez perturbant). Note : 15/20.

J’ai commencé :

Les Cantiques de Mercure, Fabrice Colin : si mes souvenirs sont bons, il s’agit du deuxième roman de Colin. Je l’ai ouvert un peu par hasard en ne sachant pas trop si j’allais continuer ma lecture ou pas. Étant donné que je n’ai lu qu’une trentaine de pages et que pour le moment je n’arrive pas vraiment à rentrer dans l’histoire, je réserve mon opinion pour quand je l’aurai lu en entier. Ça parle d’épidémie de peste, de guerres, de démons et de Venise donc ça a l’air plutôt cool, mais là tout de suite je me sens pas trop motivée.

Cette semaine, je lis :

Honnêtement je ne suis même pas sûre de faire un lundi lecture la semaine prochaine, pour la bonne raison que je vais être plutôt occupée, vu qu’il y a du squat chez moi. On verra bien, mais tel que c’est parti, ça me semble compromis.

Je te laisse, je dois aller faire l’hôtesse.

——————–

Humeur du jour : sigh.

État du Neurone : grü.

État du Poual : bichon.

Coup(s) de gueule du moment : hum.

Coup(s) de coeur du moment : oui.

Dans les z’yeux : plus que deux épisodes de Being Human à regarder et c’est la fin. Argh. Sinon, une semaine sans GoT c’était long, heureusement que ça reprend aujourd’hui.

Dans les z’oreilles : Macklemore & Ryan Lewis – Same love. Keur keur love et yeux humides forever.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s