Un post featuring : les bouquins de la semaine, du fangirlisme acharné.

Mon canari de Birmanie, tu l’auras compris si tu as lu mon récap’ d’hier, j’ai un peu vécu par et pour Percy Jackson la semaine dernière. Et grâce à la diligence de Mi et Princess, je vais encore en bouffer pendant quelques temps.

La semaine dernière, j‘ai lu :

Percy Jackson, tomes 2 (La Mer des Monstres), 3 (Le sort du Titan), 4 (La bataille du Labyrinthe) et 5 (Le dernier Olympien), Rick Riordan : OK, alors, tu le sais déjà, j’ai adoré le premier tome. J’ai encore plus aimé les suivants. Je pense sincèrement que cette série de bouquins est largement sous-estimée et qu’elle devrait être lue par le plus grand nombre. C’est clairement une série de romans jeunesse, mais tellement bien fichue ! L’auteur s’y connaît visiblement en mythologie grecque, les personnages sont tous nuancés, bien construits et attachants, avec un background solide, il n’y a aucun manichéisme (les méchants ne sont pas juste méchants pour le plaisir d’être maléfiques – coucou les Serpentards ! – , et même chez les gentils il y a des sales cons), les ados sont de vrais ados qui s’expriment comme des ados et ont des problèmes d’ados, il y a de l’humour à la con (« Arrêtez tout ! Je sens venir un haiku » m’a achevée de rire) et on pleure aussi (enfin moi en tout cas j’ai eu le coeur brisé à de nombreuses reprises), bref, une totale réussite. Percy Jackson, c’est bien, mangez-en. Note : 17/20.

J’ai continué :

La cité à la fin des temps, Greg Bear : comme je te le disais hier, je crois que je ne finirai jamais ce bouquin. C’est pas que c’est inintéressant ou mal écrit, au contraire, mais c’est putain de long à mettre en place, il y a très peu d’action, et je ne suis jamais dans de bonnes conditions pour le lire (genre assise sur un strapontin dans un TGV bondé, tout en piquant du nez à cause de la fatigue, on a connu mieux). Pourtant le livre ne fait « que » 500 pages, ce qui reste raisonnable. Je ne m’explique pas pourquoi j’ai autant de difficultés à le terminer.

J’ai commencé :

Incarnations, Xavier Bruce : livre acheté lors d’une édition des Dystopiales chez Charybde, et commencé avant que Mi et Princess m’envoient la suite de Percy Jackson. Ça parle d’expérimentations artistiques dans d’anciens abattoirs, de génies malfaisants et pathétiques, d’artistes ratés et incompris, ça a l’air terriblement glauque et malsain, du coup ça devrait me plaire. En tout cas les 40 premières pages m’ont parues très prometteuses. Du coup je pense m’y remettre immédiatement après avoir terminé les trois tomes disponibles des Héros de l’Olympe.

Héros de l’Olympe, tome 1 – Le héros perdu, Rick Riordan : merci aux copines pour l’envoi, déjà (même si je les soupçonne, au moins pour ma femme, de vouloir entretenir mon fangirlisme juste pour qu’on puisse groupiser ensemble). Bon, je n’ai lu que quelques pages pour le moment parce que quand même à côté de ça je rattrape pas mon retard en matière de séries, mais je ne doute pas un seul instant que je kifferai de la même façon que j’ai kiffé les précédents bouquins. On en reparle la semaine prochaine !

Cette semaine, je lis :

Bah, à ton avis ? Je continue dans le groupisme primaire, évidemment : Rick Riordan est mon nouveau maître à penser (au moins pour cette semaine en tout cas).

Je te laisse, j’ai beaucoup trop de trucs à faire pour une meuf censée être en arrêt maladie.

——————–

Humeur du jour : groupie.

État du Neurone : lessivé (les nuits de 5 heures au bout d’un moment, hein…)

État du Poual : bichon maltais.

Coup(s) de gueule du moment : le technicien Darty qui a complètement salopé ma salle de bain juste pour changer un putain de tuyau >_<

Coup(s) de cœur du moment : en dehors de Percy Jackson, tu veux dire ? Oh, plein de choses, si tu savais.

Trucs de greluche : alors, comment te dire. Les Velvetines de Lime Crime, c’pas si bien que ça. OK les couleurs sont magnifiques mais ça dessèche terriblement les lèvres, et la tenue n’est pas aussi exceptionnelle qu’on voudrait le faire croire (surtout, dès qu’on a le malheur de mettre du baume histoire de supporter les tiraillements, ça part en couille et ça transfère). Je reste sur les encres Tony Moly, personnellement (même avec du baume par dessus, ça ne bouge pas).

Dans les z’yeux : HIIIII le dernier DW écrit par Neil Gaiman <3

Dans les z’oreilles : Arch a tenté de me convaincre de te mettre du heavy metal 80’s kistch sur ce blog. Sauf que bon, je t’ai déjà infligé Adam Bomb, et même mon mauvais goût a ses limites (non, je déconne). Après, il a essayé de me refiler l’hymne national russe version hard-rock, et mon cerveau a buggé. Du coup, pour se laver la matière grise, aujourd’hui ce sera du hip hop : El-P – Smithereens.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
commentaires
  1. Papy dit :

    Et voilà, on me demande des musiques et on râle après

  2. Soylent dit :

    C’est lundi… je lis « La mère des mondes d’Isaac ASIMOV ».

    Je l’ai ouvert pour la 1ère fois il y à une dizaine d’années et j’ai eu beaucoup de mal à le terminer (je me suis arrêtée au milieu de la 2nde nouvelle…) 2ème essai quelques années après idem : /
    3ème essai actuel, c’est le bon, je pense que je n’étais pas prête à le lire avant aujourd’hui.

    Cet auteur est particulier, j’ai toujours du mal à commencer son cycle de « Fondation » mais j’ai adoré celui des « Robots »

    Tout ça pour te dire que tu n’es peut-être pas « prête » à lire ce livre de Greg BEAR, mets le de côté et ressors le dans quelques temps, enfin si tu le souhaites.
    J’ai lu de lui « Éon » ainsi que « Éon et éternité » et il y avait également des longueurs j’ai failli ne jamais terminer ce cycle, mais après coup j’ai adoré il fallait juste avoir la patience d’attendre que l’histoire se mette vraiment en place.

    Je ne connais pas les autres auteurs que tu cites, je suis très SF et Anticipation 70’s !

    • Myschka dit :

      Oui, je pense aussi que ce n’est pas le bon moment…ça m’avait fait le coup il y a quelques semaines avec un bouquin de Yasushi Inoue, que je m’étais forcée à terminer, sans y avoir pris le moindre plaisir (la même avec Raymond Feist et son Faërie qui pourtant est objectivement très bien). Le pire c’est que j’aime le style d’écriture de Greg Bear…

      Je lis de tout, personnellement, je n’ai pas de genre de prédilection même si j’ai tendance à lire beaucoup de littérature de l’imaginaire. Mais mes connaissances en SF sont assez limitées, malheureusement (so many books, so little time, tout ça…).

  3. Soylent dit :

    C’est bien aussi d’être curieuse et lire de tout comme tu le fais, perso j’attends que le hasard fasse que quelqu’un me conseille un livre (ou un auteur) que je ne connais pas et me donne l’envie de lire autre chose que de la SF ou de l’anticipation.

    Si tu souhaites te tourner vers ces derniers thèmes, je te conseille comme auteurs Franck HERBERT/Robert SILVERBERG/Alfred BESTER/Theodore STURGEON/Ray BRADBURY/Alfred Angelo ATTANASIO/Philip K.DICK…

    Après ce ne sont que mes goûts personnels et tu pourras aimer certains de leurs livres et pas d’autres, et comme tu le dis si bien, so little time…

    En tous les cas, j’apprécie ton univers et je te remercie de partager tes lectures sur ton blog, c’est très enrichissant !

    • Myschka dit :

      Je suis très fan de Bradbury, et j’ai lu un peu de Silverberg et de K.Dick (il faudrait un jour que je me mette à Herbert, Dune c’est quand même du classique), mais c’est vrai que je suis loin d’être aussi calée que je voudrais (des journées de 36h…ce serait bien). Merci pour tes conseils en tout cas, et je suis heureuse que mes reviews de bouquins te plaisent :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s