Le récap’ de la semaine #8

Publié: 28 avril 2013 dans ...Quoi de neuf ?, Ma vie (ma Lose, mon poisson rouge), Séries addict

Un post featuring : de la vodka, des petites Loses du quotidien, de l’aventure, des courbatures.

Mon wapiti d’Australie, cette semaine a été particulièrement riche en péripéties diverses et (a)variées, option « i’ve absolutely no idea what i’m doing ». Je pense que la semaine prochaine ne sera pas de trop pour m’en remettre.

Lundi : je ne connais pas ce mot, il n’existe pas. Le lundi ne sert qu’à se remettre du week-end et rattraper, si c’est pas déjà fait, les épisodes de DW en retard (et à regarder GoT).

Mardi : la loi sur le mariage pour tous a enfin été votée, et même si malheureusement je sais qu’on en a pas fini avec la haine et les déclarations vomitives, ça fait quand même du bien de savoir que ça y est, c’est passé. Et puis comme ça, ça nous a donné un truc auquel trinquer avec Andro quand on est allées tester de nouveaux cocktails à base de vodka au bar Les Pirates dans la rue Oberkampf (si ton truc c’est plutôt le rhum, tu trouveras aussi ton bonheur). J’étais suffisamment en forme pour rentrer à pieds jusque chez moi, ce qui à 2h du mat’ a occasionné moultes aventures, comme tu peux t’en douter.

Mercredi : une autre femme de ménage est venue nettoyer chez moi, mais je ne sais toujours pas si ce sera celle qui viendra définitivement toutes les semaines. Et le lave-linge de l’enfer a de nouveau décidé de faire des siennes (« dites, c’est normal toute cette eau dans votre salle de bain ? »…non, pas trop, non…). Ce sera jamais que la 4ème fois depuis que j’ai emménagé dans cet appart’, hein…Quant à mon téléphone, il fait toujours la grève, normal (et mon opérateur téléphonique commence à me briser menu les ovaires).

Jeudi : ma kiné trouve qu’apparemment, mes muscles vont mieux, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Ce serait une encore meilleure nouvelle si mon état de fatigue s’améliorait, mais bon je suppose qu’on peut pas tout avoir dans la vie. Sinon, je me suis aventurée au-delà du périph’ sous le seul prétexte d’aller manger indien, et ma foi, ce fut toute une expédition (imagine, j’ai dû prendre le tram pour aller jusqu’en banlieue, ahah – oui, je suis une connasse de parisienne, je sais).

Vendredi : je pensais passer une soirée tranquille aux Caves avec pUck, Myrhyn et ma femme, mais j’avais oublié que c’était soirée dédicaces (et, note bien l’exploit, je suis repartie sans avoir acheté un seul livre – mais j’en ai quelques uns à piquer dans la bibliothèque du bar, quand même), du coup c’était un peu bruyant (mais sympa quand même). Puis la nuit a pris un tournant inattendu et je me suis retrouvée dans un bar à chicha à Pigalle, j’ai grimpé la butte Montmartre à 2 heures du matin et j’ai pris des bus de nuit dont j’ignorais jusque là l’existence parce qu’encore une fois je suis une connasse de parisienne qui prend le taxi quand elle a la flemme (c’est à dire tout le temps).

Samedi : on avait bien besoin de se défouler avec la Taupinière, du coup on est allées à la péniche. Je suis rentrée chez moi à 7h du mat’ avec du plomb dans les jambes et du whisky-coca dans les cheveux (courtoisie de voisins de piste de danse qui, comme moi, ne regardaient pas ce qu’ils faisaient, ahah), des yeux de panda sous acide mais le rouge à lèvres impeccable (les encres à lèvres Tony Moly, ou le truc qui ne part qu’à la pierre ponce), et la sensation d’avoir fait du sport pour le restant de mes jours. Bref, c’était kewl.

Aujourd’hui, du coup, je décède un peu de douleur mais c’est pas grave, c’est pas comme si j’avais prévu de faire quoi que ce soit.

Je te laisse, je m’en vais cultiver ma loutritude avec acharnement devant des replay débiles et DW.

——————–

Humeur du jour : loutre.

État du Neurone : brumeux.

État du Poual : poisseux.

Coup(s) de gueule du moment : Atti(l)a n’arrête pas d’éternuer/s’étouffer/je sais pas trop quoi depuis ce matin, et ça me fait flipper. Appel véto demain à la première heure.

Coup(s) de cœur du moment : le trailer du 50ème anniversaire DW est sorti et la groupie en moi frétille d’imaptience.

Nouveaux-thés (et la bouffe qui va avec) : du thé vert pour éliminer la vodka.

Lecture(s) instructive(s) (ou pas) : je crois que lundi librairie de demain sera le pire de toute l’histoire des lundi librairie. Un seul livre, bordel, et à l’heure où je t’écris je l’ai même pas encore fini. C’est la honte.

Dans les z’yeux : alors, comment dire…Da Vinci’s demons, c’est…spécial.

Dans les z’oreilles : je pense que le MAC de tout à l’heure t’a suffi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s