Un post (encore) éhontément pompé sur celui de ma femme, featuring : le retour de la vengeance de la musique.

Ma femme est relou : à cause d’elle ce blog va contenir plus de vidéos Youtube que de reviews de bouquins, ça devient n’importe quoi (non, je ne suis pas du tout influençable, c’est faux). Mais comme elle a toujours des bonnes idées, ce serait bête de ne pas s’en inspirer (et puis ça me changera les idées, j’ai pas le moral aujourd’hui).

Aujourd’hui, donc, la playlist du dedans. Celle que t’écoutes chez toi, quoi.

Matin. Grumph. Avant mon litre de thé réglementaire, je ne réponds de rien. Mais avec ça, ça passe mieux :

Diplo – Diplo Rythm

Ton appart ressemble à un accident nucléaire entre une scène de catfight dans la boue et un bidonville de Caracas, t’aimerais bien te payer du personnel de ménage mais t’es trop occupée à économiser pour tes futurs tatouages. Il est temps de sortir la motivation, l’aspirateur et un truc qui pue le soleil à deux kilomètres :

Vassy – Wanna fly

Tes voisins te pètent les couilles. Genre méchamment, option perceuse en folie à 8h du mat’ un lendemain de cuite ou zouk antillais à fond à minuit et demi une veille de boulot. Quelques solutions pour leur renvoyer la politesse :

The Prodigy – Smack my bitch up

Mano Negra – King Kong Five

C’est dimanche, tu pédales dans la semoule, t’as envie de rien, il fait moche dehors, du coup tu décides de cultiver l’humeur morbide jusqu’au bout :

The Cure – Prayers for rain

Tu t’es pris une cuite de compétition la veille au soir. Un peu d’autodérision s’impose :

Svinkels – Réveille le punk (j’aurais préféré Le plancher m’appelle mais je l’ai pas trouvée sur Youtube)

Il est tard, t’as pas sommeil, tu traînes un peu sans savoir quoi faire de toi-même :

Voilà (toujours pas exhaustif évidemment). Je te laisse, je vais enregistrer Miami ink et puis manger trop-gras-trop-salé-trop-sucré avec ma femme. Mais tu peux toujours venir partager ta playlist d’intérieur si tu veux.

——————–

Humeur du jour : morose.

État du Neurone : paresthésié.

État du Poual : dans les yeux.

Coup(s) de gueule du moment : rompre avec quelqu’un c’est jamais facile. Surtout quand t’as rien à lui reprocher concrètement, hormis le fait que t’es plus amoureuse de lui.

Coup(s) de cœur du moment : bof.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
commentaires
  1. ChrisTais dit :

    La perceuse à 8h du mat ? Dommage…
    Moi qui suis du genre couchée-pas-trop-tard, j’avais expérimenté 23h, pas cool non plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s