Le récap’ de la semaine #2

Publié: 17 mars 2013 dans ...Quoi de neuf ?, Ma vie (ma Lose, mon poisson rouge)

Un post featuring : du JDR, trop d’alcool pour le bien de mon foie, de la malbouffe, une vie sociale, du hip hop qui tache.

(ouais, je fais deux posts en une journée, je suis trop une guedin) (eh, c’est le centième article du blog \o/ )

Mon petit lapin de Garenne, il va falloir se rendre à l’évidence, si je ne veux pas que ce blog devienne une longue liste de comptes-rendus de beuveries, il va falloir que je me calme un peu sur les sorties (ou au moins que je varie mes activités).

Comme je te l’annonçais en début de semaine, je n’ai quasiment pas eu un soir de libre, ce qui est kewl, mais du coup aujourd’hui je suis pas loin de décéder (et ça c’est moins kewl).

C’est pas compliqué, ça a été essentiellement du JDR, de la junk food et de l’alcool, voire les trois en même temps :

Mardi : partie de Vampire chez moi (le personnage d’Andro s’en est pris tellement plein la gueule que je me sentirais presque coupable, ahah) (mais c’était rigolo). Je me suis essentiellement nourrie d’Oréos (et de thé).

Mercredi : partie de Mississipi aux Caves (et donc picole, en même temps comment tu veux dire non à l’hypocras ?), durant laquelle on a été plutôt mauvais, mais on s’est bien marrés quand même (et on a poutré le bad guy alors l’honneur est sauf). Mon unique apport calorique de la journée a été composé uniquement de fromage et de charcuterie (je sens venir l’éruption cataclysmique de boutons).

Jeudi : picole avec le Gritche au Conolly’s Corner, on s’est raconté nos malheurs et on se l’est jouée vieux cons, c’était chouette. Le mal de crâne le lendemain l’était un peu moins, et je dois l’admettre une bonne fois pour toute : je vieillis pour de vrai (la dernière vodka pour la route était définitivement dispensable). Je carbure désormais au gros hip hop qui tache, et je me dis que les chips c’est sympa, mais un peu de vert ce serait pas mal, pour changer (toujours pas de bouton à déplorer).

Vendredi : partie d’Ambre chez Myrhyn (qui s’est transformée en soirée papotage de meufs autour de thé et de pizzas, mais bon, l’esprit était là). Je suis rentrée à trois heures du mat’ bien sonnées en me disant que ce serait bien que je passe une vraie semaine à ne rien faire (mais genre, RIEN) (et en me disant aussi que ce serait cool si je faisais un vrai repas pour changer, genre avec des légumes et tout) (mais ma peau tient toujours le choc).

Samedi : je me suis (encore) dit que dormir c’est pour les faibles, du coup je suis retournée picoler aux Caves. Mais cette fois-ci j’ai été raisonnable (parce que oui, je vieillis) (et que bon, rentrer morte bourrée chez moi tous les soirs ne fait pas partie de mes objectifs dans la vie). Heureusement, pour équilibrer tout ça, je suis allée manger mexicain, et j’ai pris un plat avec des légumes dedans, mes pores m’en remercieront plus tard.

Du coup aujourd’hui c’est relâche, et honnêtement si j’arrive à terminer mon bouquin en cours je considérerai que c’est déjà un exploit.

Je te laisse, je retourne mourir sous ma couette.

——————–

Humeur du jour : sous la couette.

État du Neurone : sous la couette.

État du Poual : oui, aussi.

Coup(s) de gueule du moment : argh. Acheter un CD en import de Finlande juste pour avoir un remix précis d’une chanson précise. Et ne pas l’avoir. FRUSTRATION.

Coup(s) de cœur du moment : (mais à part ça le disque est bien, hein)

Trucs de greluche : non.

Nouveaux-thés (et la bouffe qui va avec) : je me rends compte que ça fait presque 10 jours que j’ai pas fait un vrai repas, et que je mange que de la junk-food (quand je pense à me nourrir). Ça devient un peu n’importe quoi. Heureusement, la Thé box du mois, sur le thème de l’Inde, est pleine de chouettes trucs avec des tas d’épices, pour m’aider à digérer tout ça.

Lecture(s) instructive(s) (ou pas) : chuis trop occupée à avoir une vie sociale, ma pauvre Lucette. Le lundi librairie de demain va être minable, c’est moi qui te le dis.

Dans les z’yeux : je songe à me mettre à Vikings, paraît que c’est pas mal. Sinon j’ai enfin fini Ripper street, et ça tue.

Dans les z’oreilles : heureusement, le Gritche contribue à ma culture musicale, et grâce à lui je n’aurai pas passé ma semaine à ne faire que rôler et picoler. Aesop Rock – Cycles to Gehenna (pure tuerie inside).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s