Ô rage, ô désespoir, ô putain d’utérus ennemi

Publié: 7 mars 2013 dans ...Quoi de neuf ?, Des fois, j'ai des opinions, Je suis maladeuuuh, complètement maladeuuuh, Ma vie (ma Lose, mon poisson rouge)

Un post featuring : de la haine profonde, des trucs de meuf (cela dit, ami couillu, tu as le droit de te sentir concerné aussi, si tu es un minimum aware de la vie intérieure des femmes de ton entourage).

Je sais que je suis une poissarde de compétition, mais quand même, des fois, je me dis que je dois avoir accumulé des points de karma négatif à la pelle dans une autre vie. C’est pas possible autrement.

Cet après-midi j’avais rendez-vous avec une énième gynéco, en espérant très fort que celle-là serait la bonne, qu’elle ne me demanderait pas de me foutre intégralement à poil au milieu de son cabinet (comme la dernière, par exemple, qui a trouvé tout à fait naturel de me demander de me peser, en face de son bureau, porte ouverte, alors que je portais en tout et pour tout…ma paire de chaussettes. Normal), qu’elle ne me casserait pas les couilles avec mon non désir d’enfant, qu’elle arrêterait de me soûler avec la clope (et encore, j’ai la chance de ne pas être en surpoids parce que je connais des copines qui s’en prennent plein la tronche à chaque consultation pour 500 grammes en trop), et surtout, qu’elle serait celle qui accepterait enfin de me poser un stérilet.

Il faut dire que j’ai la Lose avec tout ce qui est hormonal : j’ai pu expérimenter au fil de mes diverses pilules, la prise de poids (classique tu me diras, mais 5kgs en un mois ça fait quand même un peu beaucoup), la libido en berne (déjà que de base avec une SEP t’es moyennement aidée…), l’acné, les chutes de cheveux, les migraines (encore plus foudroyantes que d’habitude), et même l’allergie au soleil. J’ai également réussi l’exploit de tomber enceinte sous patch (et non, il n’était pas décollé, contrairement aux fielleuses insinuations que j’ai pu recevoir en pleine gueule) (je ne sais pas pour toi, consœur de galère, mais j’ai souvent l’impression que les gynécos considèrent les femmes comme des débiles profondes, ou au mieux des ados attardées).

Bref, tu l’auras compris, c’est pas vraiment l’amour fou entre les hormones et moi, surtout que régulièrement, Neuro se retrouve à me filer des trucs qui ne sont pas forcément compatibles (récemment, les anti-narcoleptiques de l’enfer dont je te parlais le mois dernier, mais aussi certaines anti-dépresseurs qu’il a pu me prescrire par le passé)…ceci sans penser à m’en informer, bien entendu, parce que c’est vrai que quand t’es malade t’as obligatoirement aucune vie sexuelle.

En toute logique, tu me diras, il me faut donc une contraception non hormonale, et surtout une contraception sûre, parce que je n’ai pas le droit de tomber enceinte avec le traitement que je prends. Bon, les capotes c’est bien gentil mais pas super fiable, du coup ça fait quelques années que je me bats (littéralement) pour avoir un stérilet. Au cours des dix dernières années, je crois que j’ai eu droit à tout :

– Le pro-life qui préfère me charcuter et me dire que je suis malformée (c’est le seul, hein…alors soit les autres étaient aveugles, soit il était vraiment de mauvaise foi) plutôt que de me poser le stérilet (en insistant à mort sur le fait que c’était la porte ouverte à toutes les MST qui passent, parce qu’évidemment je ne suis qu’une écervelée). Ah oui, et qui ne s’est même pas rendu compte que j’étais enceinte (ou alors qui a trouvé plus sympa de ne rien me dire, des fois que sur un malentendu j’aurais décidé de le garder malgré mon traitement).

– Celle qui a une génération de retard et qui me dit que comme j’ai pas eu d’enfants ça va pas être possible (visiblement, elle n’avait jamais entendu parler des stérilets adaptés aux nullipares).

– La pro-hormones qui alors que je lui dis que je ne supporte pas ma pilule actuelle me file la même en plus fort, très incompatible avec la clope, et qui préfère m’engueuler pendant une demi-heure parce que je fume, plutôt que de me dire que ce serait mieux si j’arrête et de me filer un truc qui ne risque pas de me provoquer d’embolie pulmonaire ou d’AVC.

– La connasse qui m’a donc demandé de retirer TOUS mes vêtements, porte ouverte, avec n’importe qui qui peut regarder, et qui me parle comme si j’étais une teubée de pas avoir réussi à trouver un-e gynéco qui voulait bien me poser un stérilet (comment te dire…si les précédents avaient voulu je serais pas là, hein. Du coup j’y suis pas retournée, j’aurais peut-être dû, mais ça m’a coupé toute envie de revenir la voir).

…et j’en passe.

Aujourd’hui, celle que j’ai vue ne m’a pas demandé de me déshabiller. En fait, elle ne m’a même pas examinée, elle avait pas le temps. Et quand j’ai évoqué le stérilet, elle a aussi refusé. Le motif ? « oui, vous comprenez, avec votre SEP, vous prenez un traitement immunosuppresseur, vous allez choper n’importe quelle infection ». On me l’avait encore jamais faite, celle-là, tiens. J’ai eu beau essayer de lui expliquer que c’était qu’une perfusion par mois, qu’il y avait quand même peu de risques, elle n’a rien voulu entendre et a commencé à s’emballer en me parlant de risques de stérilité (euh…).

Quand je lui ai dit que vraiment, les hormones et moi, c’était vraiment pas une bonne idée, elle m’a sorti « bah dans ce cas vous restez aux capotes, hein ». Je lui ai dit que j’aurais quand même aimé un truc en plus histoire de ne pas flipper à chaque fois que je décide de m’envoyer en l’air, elle m’a répondu « les ovules, éventuellement ». OK. Merci, ça m’aide vraiment.

Bon, en vrai elle a quand même insisté pour me prescrire une pilule, moins violente que celles que j’ai eues avant, mais une pilule quand même. « On sait jamais, puis si vous supportez bien on va essayer l’implant ». Oui, les dix méthodes hormonales précédentes n’ont pas marché, mais on sait jamais, en effet.

Je te jure, je suis à deux plaquettes de demander une ligature des trompes, sans déconner.

——————–

Humeur du jour : rage.

État du Neurone : désespoir.

État du Poual : hirsute, bis.

Coup(s) de gueule du moment : hum.

Coup(s) de cœur du moment : hum, bis.

Trucs de greluche : j’avais mis de grands espoirs dans le maquillage minéral Lily Lolo. Je suis un peu déçue (mais j’ai des nouvelles rangers qui sont très bien, ça compense un peu).

Lecture(s) instructive(s) (ou pas) : Des fleurs pour Algernon, Daniel Keyes. J’en suis même pas à la moitié et je trouve ça déjà assez insoutenable (mais sinon c’est bien, hein).

Dans les z’oreilles : Joy Divsion – She lost control (bon, pas encore, mais ça ne saurait tarder).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
commentaires
  1. Mab dit :

    …..Moi qui avais pris la résolution d’aller voir la gynéco de la médecine étudiante pour faire un contrôle, je crois que j’ai changé d’avis X’) (sérieux, à quoi je dois m’attendre moi, avec mon surpoids et ma pilule de 3ème génération en continu, j’ai trop les boules X’D)

    Plus sérieusement, t’es déjà allé voir un gynéco dans un planning familial ? J’ai jamais eu l’occasion d’y aller faute d’en avoir proche de chez mi (cambrousse, tout ça), mais j’aurais bien aimé, surtout qu’ils sont vraiment en première ligne niveau contraceptions et tout……

    • Myschka dit :

      Bah justement, c’était planning familial, parce que j’en avais marre des gynéco en cabinet :/

      • Mab dit :

        lol ? (et y avait qu’elle de dispo comme toubib, ou bien tu peux espérer en voir un/e autre ?)

        (va poser un appel sur les forums Madmoizelle sinon ? oo)

  2. Mi dit :

    T’avais pas un des médecins de ton cabinet qui pouvait le faire? Sinon, je compatis tellement >_<

  3. Myschka dit :

    Mab : y avait qu’elle, l’autre est en congé longue maladie (oui, j’ai la Lose, donc).

    Ouais, je pourrais. Mais je suis sérieuse quand je dis que j’envisage la ligature des trompes, à ce stade-là je crois que je suis plus très loin de craquer.

    • Mab dit :

      Ah nan mais je comprend totalement *grocâlin* (je posais juste la question pour savoir X’D)

      (par contre putain tu m’as trop foutu les boules, je sais pas si j’arriverais à aller prendre rdv pour moi mtn XD)

      • Myschka dit :

        Non mais bon, de base j’ai la Lose, hein. Si ça se trouve pour toi ça va bien se passer, j’ai pas envie de te faire flipper non plus…En plus si ta pilule te convient t’as pas à te faire de souci.

  4. Cam dit :

    Bonsoir :]
    Je sais que ça doit faire bizarre de recevoir un commentaire de quelqu’un que tu ne connais absolument pas, mais je suis ton blog depuis quelques années (et là tu commences à avoir peur… >.>) même s’il m’arrive de ne pas y venir pendant quelques mois parfois.
    Bref je voulais juste te donner un petit conseil par rapport à une possibilité d’implant: si tu ne supporte pas les hormones c’est vraiment une mauvaise idée :/ J’ai été sous implant pendant presque 3 ans, résultat: prise de poids drastique, impossible d’en perdre malgré tous les efforts du monde (je n’ai découvert qu’il y a peu que c’était du à l’implant vv), perte progressive de libido jusqu’au presque néant et grossesse non voulue :/
    Tout le monde ne réagit pas comme ça bien sur, mais si t’as déjà eu des antécédents (ce qui semble être le cas) fuit :/
    Voilà voilà, bon courage pour le stérilet j’espère que tu trouveras un(e) gynéco qui acceptera ._.

    • Myschka dit :

      Hello, et merci pour ton commentaire.

      Je suis à peu près sûre que je vais mal supporter la pilule qu’elle m’a prescrite, donc je n’irai pas jusqu’à l’implant quoi qu’il arrive (et même si ça se passe bien, dans ce cas je garderai LE truc dont je sais qu’il fonctionne, je suis pas folle).

      Si ça se passe mal et que je ne trouve pas de gynéco qui accepte de me poser un stérilet, je demanderai une ligature des trompes. Je ne vois que ça comme autre solution…

      • Cam dit :

        C’est radical comme solution, mais j’avoue qu’à ce point je vois pas trop d’autres alternatives :/ je suppose que tu as déjà du tenter le truc, mais t’es déjà allée voir les gynéco de tes proches? Histoire d’en trouver un(e) pas complètement à côté de tes attentes?

  5. Myschka dit :

    Cam : le pro-life était le gynéco d’une de mes copines justement…et la plupart de mes autres copines galèrent aussi (sauf une qui en a un bien, mais qui est dans le trou du cul de la banlieue la plus paumée).

    • Cam dit :

      arf not cool :/ comme l’a proposé Mab, il y a peut-être moyen d’en trouver un bien sur des forums? Mais c’est vrai que de base trouver gynéco à son pied c’est pas super facile, un peu comme les psy ._.

      • Myschka dit :

        Ouais, je vais me renseigner. Au point où j’en suis de toute façon, je prends tous les conseils qu’on voudra bien me donner.

  6. Princess* dit :

    Hey, elle est pas si paumée que ça ma banlieue :p (et puis pour y aller une fois par an hein…)

    Sinon je sais pas si tu as eu l’occasion de voir la nouvelle invention de Clear Blue : la « contraception » (guillemets de 23 km de haut) sans hormone et pour cause. Le principe : tu fais pipi sur un batonnet (comme pour un test) et en fait selon le taux de je-ne-sais-quoi dans l’urine, il te dit si tu es en ovulation ou pas et donc si tu peux t’envoyer en l’air ou pas.

    Personnellement je programme rarement ma vie sexuelle mais ça m’a bien fait rire, surtout la pub en elle-même qui est bien concon…

    • Myschka dit :

      C’est vrai que pour une visite annuelle ça va (mais je ne désespère pas de trouver plus près).

      Oui, j’ai vu, ça m’a laissée…dubitative. En plus ça doit coûter la peau du cul…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s