Un post featuring : du retard, du théâtre, les bouquins de la semaine, du fangirlisme acharné (again).

Bordel, je suis tellement en retard. Pourtant j’aurais pu te pondre ce billet dès ce matin, mais je sais pas, j’ai eu la flemme.

On va faire vite, hein.

La semaine dernière, j’ai lu :

Le chat noir et autres nouvelles, Edgar Poe : acheté d’occasion lors de mon dernier gros craquage (comme je te l’ai déjà dit, lâche-moi dans une librairie ou n’importe quel endroit où on vend des livres, et je fais une razzia : quand je suis raisonnable, c’est entre 5 et 10 bouquins. Là, c’était 25) (j’avais besoin de réconfort, tout ça). Ainsi que je le pensais, je connaissais déjà la plupart des nouvelles du recueil, mais c’est pas grave. Ça reste du Edgar Poe, je suis toujours fan, et forcément j’ai aimé. Je ne mets pas de note, pour moi Poe ça fait partie des classiques que je worshiperai jusqu’à ma mort, donc bon, te dire que je pense que ça vaut un 19 ou un 20, c’est comme si tu demandais à Andro de noter Alexandre Dumas, ça sert un peu à rien.

(crédit Facebook – soirée de lancement)

Le Chant du Monstre : je t’en avais parlé la semaine dernière, depuis j’ai eu le temps de le lire, et je ne regrette pas du tout mon achat. En dehors du fait que la revue en elle-même est un très bel objet, le contenu est passionnant : poèmes, illustrations, extraits de romans, une certaine vision de l’édition indépendante…je me suis régalée de bout en bout, sans trouver ça un instant ennuyeux, élitiste ou inaccessible. Une jolie réussite, dont je souhaite sincèrement qu’elle perdure dans le temps, et dont j’attends le prochain numéro, s’il y en a un. Là non plus je ne mettrai pas de note, j’ai kiffé c’est clair, mais le contenu est trop divers pour l’évaluer comme un tout (du moins, de mon point de vue). Mais franchement si tu as l’occasion d’y jeter un œil, n’hésite pas.

J’ai commencé :

Faërie, Raymond Feist : oui bon, comme prévu je n’ai pas été capable de le terminer. J’en suis même très loin, puisque c’est un pavé de presque 650 pages et que je dois être à même pas 10% de l’e-book. Je ne peux donc pas t’en dire grand chose pour le moment, même si c’est du Feist et qu’a priori ça devrait me plaire. J’ai un peu peur que le roman soit un peu daté vu qu’il se déroule dans les années 80, mais jusqu’à présent ça ne m’a pas trop gênée. Je pense que ça devrait aller. En tout cas j’ai hâte de le lire jusqu’au bout : de cet auteur, je n’ai lu que la Trilogie de l’Empire (qui fait partie du cycle de Krondor), soit de la fantasy. Faërie, contrairement à ce que pourrait laisser penser le titre, semble être du fantastique-horrifique, du coup je suis assez curieuse de voir ce que ça donne.

Cette semaine, je lis :

Pas de surprise, je continue Faërie, et je crois que je vais m’en contenter. Ce sera déjà bien si j’arrive à le terminer…

Sur ce je te laisse, et si tu es sage, demain je te fais un live-report du concert de Florence and the Machine.

——————–

Humeur du jour : ibuprofénisée.

État du Neurone : pareil.

État du Poual : aussi.

Coup(s) de gueule du moment : devoir reporter un rendez-vous kiné parce que t’as mal au bide, check. Puis j’aimerais bien réussir à avoir quelqu’un au bout du fil au service neuro du VDG, ce serait cool.

Coup(s) de cœur du moment : revoir le frangin au théâtre, ça fait toujours plaisir <3

Dans les z’yeux : j’ai terminé Gankutsuou, et c’est vraiment très bien (même si je persiste, Albert est une drama-queen de compétition).

Dans les z’oreilles : Florence, what else ? Pour se chauffer avant le concert : Cosmic Love (un jour j’arriverai à l’écouter en concert sans pleurer comme une midinette de 12 ans >_< ) (oui oui, j’y crois).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
commentaires
  1. « Faerie », il est sur ma liste, j’adore RE Feist, surtout les Chroniques de Krondor, c’est génial !!!
    Quant à Poe, un de mes préférés !

    • Myschka dit :

      J’ai pas encore lu le cycle de Krondor, juste la Trilogie de l’Empire (qui est un genre de spin-off si j’ai bien compris), que j’ai plutôt aimé (le personnage de Mara est super intéressant dans son évolution). Quant à Poe ça fait partie de mes amours de jeunesse et autant j’ai pu en renier certains, autant lui je pense que c’est jusqu’à la mort, ahah.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s