(ou comment j’ai vu en concert la meuf la plus cool du monde)

Un post avec dedans : du fangirlisme acharné, beaucoup moins de bouquins que d’habitude, des recettes fatales pour les hanches, des séries tellement vieilles qu’elles en deviennent presque vintage, et de la jambe en vrac.

J’ai la chance d’habiter à 10 minutes à pieds de la Maroquinerie, mais comme je suis une grosse feignasse doublée (en ce moment) d’une petite nature, je n’y étais encore jamais allée alors que ça fait un an que j’habite le coin. Et c’est bien dommage parce que c’est une très chouette salle comme je les aime (toute petite mais avec une bonne acoustique).

Hier soir, donc, avec la Taupinière on a vu Amanda Palmer en concert. Pour te re-situer le truc, Amanda Palmer, c’est l’ex-moitié des Dresden Dolls, la femme de Dieu (aka Neil Gaiman), la meuf qui te reprend du Brel dans le texte à l’arrache en marchant avec des béquilles en plein Pigalle, et surtout, celle qui est capable de t’offrir un concert de folie malgré une extinction de voix. Je ne vais pas te raconter le show en détail, Mélanie Fazi l’a fait bien mieux que je ne le ferai jamais (va donc lire son live-report !), mais je peux au moins te dire une chose : c’est vraiment la meuf la plus cool du monde, qui mérite amplement l’amour que lui porte son public, et ça valait bien une patte folle et le fait de rentrer en boitant.

Bon, en revanche, la nuit de 12 heures qui a suivi rien que pour me remettre (en fait non : rien que pour réussir à m’extirper de mon lit, ce qui est différent), j’aurais bien aimé m’en passer. Mais il semblerait bien que visiblement, désormais, je doive payer le moindre effort. Tant pis pour moi.

Malgré tout, mes tracas physiques ne réussissent pas (encore) à entamer ma bonne humeur, ce qui est plutôt une bonne chose. Et puis cette semaine j’ai réussi à sortir deux fois de chez moi, ce qui double mon score de la semaine dernière. Qui sait, dans un mois, je pourrai peut-être reprendre une vie normale. Ahah.

Et pour finir sur une note positive, j’ai rajouté deux recettes sucrées : des peanut butter cookies qui ont eu leur petit succès lors de la soirée Samain aux Caves, et des scones, pour se la jouer vieille lady anglaise. Tu les trouveras comme d’habitude dans la rubrique consacrée, ou là-bas.

Enjoy ton week-end, lecteur-trice, moi je m’en retourne agoniser sous ma couverture.

——————–

Humeur du jour : vaseuse.

État du Neurone : est-il utile d’en parler ?

État du Poual : grumph.

Coup(s) de gueule du moment : ma jambe. Ma fatigue. Mon allergie (encore) à une substance inconnue qui m’a fait me réveiller avec deux ronds fuchsia sur les pommettes et les lèvres d’Angelina Jolie (et crois-moi sur parole, sur moi, c’est moche).

Coup(s) de cœur du moment : le magnifique art-book dispo sur le site d’Amanda Palmer ; il coûte 50$ mais je le veux >_<

Trucs de greluche : de la pommade à la cortisone. Glamour toujours.

Nouveaux-thés : le thé de Noël de chez Vert-Tiges (très très bon).

Lecture(s) instructive(s) (ou pas) : petite semaine cette fois-ci. J’ai lu le très chouette Stardust de Gaiman et j’ai commencé L’étrange vie de Nobody Owens du même auteur. Je t’en parle lundi évidemment.

Dans les z’yeux : j’ai enfin trouvé le courage de regarder le premier épisode de la nouvelle saison d’American horror story, et j’ai bien fait parce que ça déchire (et Adam Levine réussit l’exploit d’être complètement bandant en apparaissant seulement 10 minutes à l’écran et en se faisant arracher le bras : la classe) (à part ça le casting est toujours magistral). Sinon je me suis décidée à regarder sérieusement Dead like me, que j’avais commencée il y a des années mais jamais vraiment suivie. Là aussi, j’ai bien fait. Oh, et ce soir, le documentaire sur Arte consacré à Joy Division.

Dans les z’oreilles : à ton avis ? Amanda Palmer, avec Astronaut.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s