Dites-donc, les box beauté, vous prendriez pas un peu vos abonnées pour des dindes, ou bien ?

Publié: 13 septembre 2012 dans ...Quoi de neuf ?, Des fois, j'ai des opinions, Je suis maladeuuuh, complètement maladeuuuh, Je suis une greluche assumée, Ma vie (ma Lose, mon poisson rouge)

(attention, si tu es abonnée à My Little box et que tu ne veux pas connaître son contenu, passe ton chemin !)

Un post avec dedans : de la greluche et quasiment uniquement de la greluche, certes. Mais de la greluche énervée qui aime pas trop qu’on la prenne pour un jambon. (et puis des séries et des bouquins parce que quand même, je tiens à la caution cerveau de ce blog) (un peu)

Bon. Tu le sais sûrement si tu me lis depuis un moment, je suis une greluche qui s’assume. Je suis autant à l’aise en robe et talons qu’avec un t-shirt de nerd et des creepers, j’ai un fétichisme revendiqué pour les godasses improbables, et si je suis loin de la dextérité d’une blogueuse beauté lambda, j’aime malgré tout avoir figure humaine quand je sors de chez moi.

Et je suis aussi souvent fauchée (la faute à mon fétichisme pour les chaussures, entre autres – mais dans le genre trou noir pour les finances, les bouquins c’est pas mal non plus), ce qui veut dire que quand les box beauté sont arrivées sur le marché en France, j’ai sauté sur l’occasion, histoire d’en profiter pour faire des économies et découvrir des trucs que je ne connaissais pas. Comme j’ai tendance à ne pas faire les choses à moitié, je me suis abonnée aux trois box les plus connues : la Jolie, la Glossy et la Little en mars cette année. Aujourd’hui, je me suis désabonnée de la dernière box à laquelle je m’accrochais encore : My Little box. Et crois-moi, vu comme je suis bon public, c’est que franchement le foutage de gueule a atteint un putain de level.

Personnellement, je n’attends pas forcément d’une box qu’elle me propose des produits de luxe, ou uniquement du full size. Ce n’est pas le but (bien que Glossy ou Jolie, je ne sais plus, ait au départ promis des produits de luxe – la mention a vite été retirée du site, sans doute que ce n’était pas assez rentable). Je n’attends pas non plus que tout le monde reçoive la même box : on sait depuis le début que le contenu sera aléatoire, bien que je note que la plupart des box intéressantes soient envoyées à des gens qui peuvent leur apporter de la visibilité, comme des blogueuses ou des youtubeuses influentes (ça ne veut pas dire que je cautionne, mais bon je peux comprendre, d’un point de vue marketing la logique se tient). Je me fiche également du prix réel de la box : tant qu’il dépasse les 13 ou 15€ frais de port compris auxquels les box sont vendues, ça me va.

Par contre, je suis moins conciliante quand je passe un quart d’heure à remplir un profil beauté qui me demande une cartographie complète de mon anatomie, et que je reçois des produits qui n’ont rien à voir. Quand je dis que je suis blanche comme un cul et que mes cheveux sont secs, il ne faut pas s’étonner que je sois déçue en découvrant un fond de teint trois tons plus foncé que la couleur de ma peau, un blush marron, ou un shampoing sec destiné à espacer les lavages trop fréquents dans le cas d’un cuir chevelu gras. Ou qu’on me file de l’huile solaire indice 20 alors que je suis intolérante au soleil (là, non seulement ça sert à rien, mais en plus c’est dangereux).

Je suis pas trop fan quand on me promet du format voyage et que je me retrouve avec des miniatures auxquelles il ne manque que l’estampille « échantillon » pour avoir l’impression qu’on les a pêchées au Sephora du coin. Ou quand je lis qu’il y a 5 produits par box et qu’on m’en donne 4 avec un goodie qui la plupart du temps ne me sert à rien (genre la coque pour iPhone alors que j’ai pas d’iPhone).

Et j’apprécie encore moins quand on me fait miroiter des nouveautés, des avant-premières et des marques de niche, et que je reçois des produits ultra-connus de marques de supermarché, que je peux trouver en marchant 200m et en entrant dans mon Monop’. Qu’on s’entende bien, je n’ai rien contre les marques de supermarché, c’est juste que j’ai pas besoin d’attendre une box pour les acheter si je veux. Et quand ça fait trois mois de suite que je reçois exactement le même produit, bah la nouveauté, elle est plus si nouvelle que ça, hein.

Bref. Tu l’auras compris, pour moi le concept a fait long feu, et il faut qu’il se renouvelle si les box veulent garder une clientèle. Alors je ne suis pas directrice marketing, mais je suis persuadée qu’il y a des idées à creuser, du genre The Green Stil qui fait dans le bio et l’éthique (mais qui limite ses box à 200 exemplaires, ça par contre c’est pas terrible), ou Whishbox qui donne le contenu de la box à l’avance et fonctionne sans abonnement (mais qui est coréenne donc pour se renseigner sur la compo c’est pas pratique). On pourrait aussi penser à des marques pas forcément chères mais difficilement trouvables en France : la blogo beauté ne cesse de vanter les mérites de marques allemandes, coréennes, anglaises ou américaines ; si le public visé par les box ce sont les blogueuses, il faudrait peut-être commencer à écouter ce qu’elles ont à dire.

My Little box, que jusqu’à présent j’aimais bien parce que c’était un concept plus original que les deux autres et parce que les clientes étaient vraiment respectées, a senti le vent tourner et a décidé de prendre le taureau par les cornes : cet été, les clientes ont reçu un mail leur annonçant que le format changeait à la rentrée. Plus de goodies, moins de cosmétiques, la Little propose désormais deux produits de beauté au lieu de 5. Bon, j’ai envie de dire pourquoi pas, si les goodies sont à la hauteur. Et puis ils ont eu l’honnêteté de prévenir, histoire que les abonnées ne soient pas déçues. J’ai donc attendu la box de septembre pour me faire une opinion avant de décider si ou ou non je restais abonnée ou pas.

Ou pas, donc. Alors les goodies, admettons, sur le principe je veux bien. Sauf que dans les versions précédentes, il y en avait quasiment autant que dans la nouvelle version : des cartes, des carnets, on en a déjà eu plein. Là on a un mini-livre sur la haute-couture (mais vraiment mini) illustré par Kanako, des mini-cartes et des mini-enveloppes pour aller avec (aussi illustrées par Kanako), un carnet de notes imprimé liberty sponsorisé par Fiat 500, un col Claudine amovible (ça c’est plutôt sympa, surtout qu’il est réversible, mais faut aimer le style), un tote-bag (toujours illustré par Kanako – je l’aime bien mais bon, on a compris que c’était l’illustratrice attitrée de My Little – , et plus petit que celui déjà pas bien grand que Glossy avait offert il y a trois mois) et…un badge. Oui oui, un badge, le genre qui se vend 1€ sur les stands amateurs à la Japan Expo (et qui eux ont le mérite d’être illustrés à la main par des gens dont ce n’est pas le métier mais qui font ça pour faire plaisir aux fans). Ah oui, et puis une mini-cannette (15cl) de Coca light relookée par Jean-paul Gaultier : alors là le boyfriend m’a regardée avec des yeux ronds et s’est écrié que la version 33cl se vendait 80ct dans les distributeurs du métro. En plus, j’aime pas le Coca >_< Il y avait aussi une carte surprise pour gagner une invitation au prochain défilé de Jean-Paul Gaultier. Sur le principe c’est chouette, surtout que j’aime beaucoup J-P G, mais tu te doutes bien que je ne l’ai pas eue (je me demande d’ailleurs si quelqu’un l’a reçue). Cela dit, ça aurait bien relevé le niveau de la box (mais une élue pour quelques milliers de déçues, ça ne compense pas).

Mais le plus beau je crois, ça reste les deux cosmétiques : un baume à lèvres et un crayon noir pour les yeux. Le baume à lèvre est plein de saloperies pétro-chimiques et de parabens, et se présente en godet (donc en plus tu mets tes doigts dedans, bonjour l’hygiène). Le crayon noir, bah…c’est un crayon noir, quoi. Basique, sans marque, il pourrait coûter 20€ que ça resterait quand même un crayon noir, du genre que je peux acheter à peu près partout, et comme j’en ai déjà 36 dans ma salle de bain.

Voilà, c’est la Little box de septembre. Et clairement, pour moi, c’est du foutage de gueule. Je veux bien qu’on m’ait prévenue avant, je veux bien qu’on me file plein de goodies, que la Little à la base c’était pas une box beauté classique, je veux bien tout ça. Mais y a un moment, il faut arrêter de prendre ses clients pour des cons, parce que les goodies c’est toujours les mêmes, y en a pas beaucoup plus qu’avant, et que les deux produits de beauté, je m’attendais un minimum à quelque chose de qualité (du bio, du vrai full size, une marque innovante ou de niche, bref, un vrai plus-produit et pas un truc qu’on aurait pu trouver sur un marché et qu’on a foutu là parce qu’il fallait bien mettre des cosmétiques quelque part). Quand tu penses qu’au début tu avais du Redken et du Clarins, la redescente sur terre fait un peu mal au cul. Donc, ça ne vaut pas les 15€ que je mets dedans chaque mois, et je me suis désabonnée.

Et quelque chose me dit que je vais pas être la seule, pour le coup.

——————–

Humeur du jour : grincheuse.

État du Neurone : neuro bien-aimé m’a appris que la plupart des malades de la SEP qui souffrent de la chaleur mettent en moyenne un mois pour s’en remettre. À chaque coup de chaleur. Tu m’étonnes que je sois toujours malade !

État du Poual : blah.

Coup(s) de gueule du moment : bon, ce serait sympa si j’arrêtais d’agoniser, maintenant.

Coup(s) de cœur du moment : j’assume, cette année encore je regarde Masterchef.

Le point JDR : je suis malade je t’ai dit, ne retourne pas le couteau dans la plaie.

Trucs de greluche du moment : est-ce que quelqu’un connait un bon shampoing et un bon après-shampoing sans silicones pour cheveux secs ? Non parce que Lovéa j’ai tellement utilisé leurs produits que ça marche plus, et Cattier c’est pas super performant.

Lecture(s) instructive(s) (ou pas) : ne ris pas, mais je suis tombée sur une critique d’un livre de la collection Dark kiss de chez Harlequin…tellement élogieuse que ça m’a donné envie de le lire. Ça s’appelle Hors limites de Katie McGarry, et au-delà de l’histoire d’amour obligatoire, ça parle d’amnésie, de tentative de meurtre, de troubles de la personnalité, de drogue et de gamins paumés ballotés par le système, ce qui est assez surprenant comme thèmes, venant de la part d’un éditeur pareil ; et moi je suis plutôt ouverte d’esprit, donc j’ai passé outre l’estampille Harlequin en me disant qu’on ne sait jamais, si ça se trouve c’est bien. J’ai trouvé la version e-book sur un site qui le proposait gratuitement, et je l’ai lu, vu que j’avais deux heures à perdre. Bah j’aurais peut-être dû m’abstenir. L’histoire en elle-même n’est pas mauvaise, pas trop niaise bien que clairement fleur-bleue (en même temps c’est du Harlequin, faut pas se faire d’illusions), et la fin est plutôt réaliste, ou du moins crédible. Mais alors putain, soit l’auteur ne connait rien à son sujet, soit le traducteur est inculte, parce que, par exemple, parler de la méthadone comme d’une drogue, j’ai un peu envie de dire WTF (traducteur, si tu me lis : la méthadone est un substitut de l’héroïne, utilisé pour le sevrage ; l’auteur a dans doute parlé de meth, qui est l’abréviation de crystal-meth, soit…de la méthamphétamine, une drogue de synthèse qui n’a pas du tout les mêmes effets que la méthadone. Merci de ne pas écrire des choses aux pif quand tu ne sais pas ; renseigne-toi, ou mieux, mets-toi à Breaking bad). Je passe sur la sonnerie de portable de la gothique de service (parce qu’il en faut bien une : c’est Dark kiss, quoi, merde – mais elle est méchaaaaante, forcément, bonjour le cliché) qui est évidemment Love story de The Cure…ouais sauf que le vrai titre de la chanson c’est Lovesong mais à part ça c’est pas grave, hein. L’auteur aurait sorti une chanson d’un groupe obscur, à la limite j’aurais compris, mais c’est juste une des chansons les plus connues de The Cure (qui n’est pas exactement underground non plus). Bref, Harlequin, quand tu voudras vendre des bouquins qui sortent un peu de ta ligne éditoriale de base et puisque tu veux gagner en crédibilité, sois sympa et engage des gens qui connaissent un minimum leur sujet, merci.

Dans un registre un peu moins honteux et un peu plus sérieux, j’entame Sommeil de Haruki Murakami, avant de me jeter voracement sur le tome 14 du Trône de fer, le tant attendu Les dragons de Meereen.

Et ce weekend, les éditions Bragelonne réitèrent l’opération e-books à 1€. Sauf que cette fois-ci, ce ne sont pas 100, mais 200 bouquins qui vont être proposés. Mon neurone de groupie frétille d’anticipation.

Nouveaux-thés : le Pomme d’amour de chez Damman, qui vient de ma Thé-box. Awesome.

Dans les z’yeux : en fait, White heat, c’est plutôt génial et pas si stéréotypé que ça. Et sinon, le pilote de The New normal m’a fait penser aux premiers Glee (avant que ça devienne niais), en plus drôle. C’est plutôt bon signe pour la suite.

Dans les z’oreilles : je t’ai dit que j’étais une fan acharnée du Trône de fer ? Tiens, c’est cadeau (et encore merci à Mi pour la découverte). Pour l’anecdote, c’est un rappeur fan de la saga qui raconte qu’en vrai c’est un gros nerd et qu’il ne faut pas le dire, mais qu’il était tellement content quand A Dance with Dragons est sorti au bout de 5 ans d’attente, qu’il n’a pas pu s’empêcher d’en faire une chanson pour tous les fans qui ont attendu comme des groupies. C’est beau, l’altruisme.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
commentaires
  1. lilou black dit :

    blah…

    Me disais bien que ces box, ça finirait par tourner vinaigre. Quand j’ai commencé à en entendre parler (par Mi, je crois, à moins que ce soit par une autre copine d’un forum), je m’étais demandé où était l’arnaque. Les goodies, c’est bien mignon mais à la base, faut s’en servir (oui, des carnets, c’est bien pour les idées de fanfics, les listes de courses et le numéro du beau gosse que t’as dragouillé dans le métro) et quand tu en as plein, ça prend la poussière dans les coins.

    Cela dit, ce n’est pas la première fois que j’entends râler sur le contenu des box, sur HC, ça n’arrête pas j’ai l’impression…

    P.S. Chez Harlequin, ils n’ont pas de relecteur, que ce soit pour les auteurs ou les traductions. Ils abattent du boulot comme à l’usine, faut donc pas se poser de questions…

    • Myschka dit :

      Je reste persuadée que le concept de box (beauté ou autre) est une bonne idée. Mais il faudrait arrêter de prendre les abonnées pour des idiotes : si c’est une question de rentabilité, on négocie d’autres partenariats avec des marques moins chères, mais qui restent intéressantes pour les clientes. Je vais encore parler de Catrice et Essence, mais c’est typiquement le genre de marques qui ne sont pas chères, éthiques (leurs vernis sont 5free et non testés sur les animaux), encensées par la blogo, et difficilement accessibles en France. Et je suis sûre qu’il y en a d’autres.

      Concernant Harlequin, oui, je me doute bien que c’est pas là qu’il faut aller chercher de la qualité. Mais si moi, qui ne suis pas relectrice et qui n’ai pas la science infuse, je pointe des trucs aussi énormes, les traducteurs devraient pouvoir les remarquer aussi. Et quand on veut se donner de la crédibilité (clairement Dark kiss c’est pour faire de la concurrence à Milady, hein), bah on s’en donne les moyens. Enfin, c’pas grave, j’aurais perdu deux heures, je m’en remettrai :)

  2. Ewynee dit :

    Tout pareil! Avoir le même nombre de goodies et moins de produits…. Désabonnement direct. Un carnet vierge??? Un badge?? Une mini canette? Un énième sac? Honnêtement, je préfère acheter au vrai prix un produit qui me conviendra et que j’aurai choisi en connaissance de cause.
    En tout cas, ravie de te retrouver :)

    • Myschka dit :

      Exactement :) enfin, les goodies sont relativement sympas, dans l’absolu. Ils seraient encore plus sympas si on n’avait pas les mêmes à chaque fois, et s’ils valaient bien les 15€ que tu dépenses pour la box, ce qui clairement n’est pas le cas.

      Mais honnêtement ce que j’ai trouvé le pire dans l’histoire, c’est bien les cosmétiques : quitte à n’en offrir plus que deux, autant que ce soient des produits qui valent le coup. J’ai vu une blogueuse qui a reçu un gloss basique et un mini-déo Cavaillès de 20ml, le full size de 150ml coûte 9€ et on le trouve dans toutes les pharmacies…que ce soient des miniatures admettons, mais ça aurait été plus honnête si on avait reçu du format voyage ou du full size, et pas des trucs qu’on peut trouver n’importe où (en plus c’est même pas dans le thème de la box, on peut m’expliquer le rapport entre la couture et un déo ???).

      • Ewynee dit :

        Oui c’est clair. J’ai eu une crème pour les pieds (c’est connu, on coud avec les pieds) et le crayon noir aussi (2e depuis que je suis abonnée) (et tout pourri en plus).
        Je voulais m’abonner à Green Stil, mais 15 minutes après le lancement, les 300 box étaient déjà épuisées. Tant pis. Je me console avec la Thé box!

  3. ChrisTais dit :

    J’ai eu envie de me laisser tenter par les box, je vais laisser tomber et acheter plus de bouquins à la place.
    Au vu du nombre de bouquins qu’il y a chez toi, je n’ose pas imaginer le nombre qu’il doit y avoir dans ton kindle. ^^

    J’ai vu la première saison du Trône de fer et j’ai lu les deux premiers intégraux après. je ne regrette pas de l’avoir fait dans ce sens vu la quantité de persos. C’est utile de pouvoir associer un visage à un certains nombre d’entre eux.

    • Myschka dit :

      Il paraît que Ma Boîte à beauté est très bien, mais honnêtement j’ai été tellement dégoûtée des trois autres que je n’ai même pas envie d’essayer. A la place je prends une box bouffe et deux boxes thé, c’est beaucoup mieux !

      J’avais fait pareil que toi pour le Trône de fer (enfin, depuis il ne me reste plus que le dernier tome à lire, ahah). je suis une inconditionnelle des bouquins, mais la série est un très bon complément.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s