Il neige tellement qu’on se croirait dans le nez de Kate Moss

Publié: 11 février 2010 dans ...Quoi de neuf ?, La vie des autres (hommages divers), Ma vie (ma Lose, mon poisson rouge)

(et non, je ne passe pas trop de temps à rejoindre des groupes idiots sur Fessebouc)

Bon. En dehors du fait que je me les pèle et que j’ai toujours pas grand-chose à raconter – à part les trucs habituels : je cours partout, je bosse beaucoup, je passe des entretiens, j’ai une vie sociale toussa – j’ai quand même tenu à pondre ce post histoire de faire correctement de la pub à Orphee’s cry (au fait, saviez-vous qu’on pouvait aussi les écouter sur Deezer ?).

Je sais que je m’y prends pas vraiment en avance (quoique : j’en avais déjà parlé il y a un moment, mais vite fait), mais donc, demain vendredi 12 février, les mouflets jouent aux Combustibles, 14 rue Abel dans le 12ème arrondissement de Paris (métro Ledru-Rollin ou Gare de Lyon), à 20h.

Pourquoi il faut venir : déjà, c’est gratuit. Ensuite, si vous avez faim, la salle fait aussi resto, et si vous avez soif, elle fait bar. Mais surtout, il y aura des représentants de maisons de disques qui seront là, et au-delà du fait que je les aime bien en tant que personnes et que ce sont les bébés de mon papa, je crois suffisamment en leur potentiel pour leur souhaiter sincèrement de réussir. Au point d’encourager tous les gens intéressés à venir, pour faire du nombre, pour faire de l’ambiance, et pour éventuellement faire pencher la balance si certains décideurs hésitaient encore à leur donner leur chance.

En tout cas moi j’y serai et nul doute que leurs fans habituels y seront aussi.

À part ça comme je le disais en début de note, pas grand-chose d’autre à raconter, hein. J’ai péniblement réussi à reprendre un kilo, du coup hier à l’hôpital cette fois-ci je ne me suis pas fait engueuler, ahah \o/ Je multiplie les envois de CV pour trouver enfin un boulot digne de ce nom (i.e qui me permette de payer un loyer). Je me gèle le cul à surveiller mes CE1, je fume trop chez mon écrivain (parce que je suis incapable de refuser quand il m’offre si gentiment des cigarettes, hum -_-‘), j’ai pas écrit une ligne depuis des mois, je suis amoureuse de Neil Gaiman, oh, et je me suis fait coiffer gratuitement chez Toni&Guy (ouais je sais j’ai trop la classe).

Et sinon ? Le e-shopping c’est toujours le mal.

——————–

Humeur du jour : oh, un glaçon ! Ah non, c’était mon nez.

État du Neurone : en léger manque de sommeil.

État du Poual : coiffé par Toni&Guy (gratuitement) (oui je sais, je commence à devenir désagréable).

Coup(s) de gueule du moment : quelques semaines de travail dans une école primaire m’ont incitée à me faire poser un stérilet, encore un trimestre et je pense que je vais très sérieusement songer à la ligature des trompes. Sinon, la Sécu et ses délires ça commence à méchamment me soûler (voilà-t’y pas que mon médecin traitant n’est pas mon médecin traitant, il va être ravi de l’apprendre, tiens), je sens que je vais amener une charge de plastique demain quand je vais passer les voir. Juste au cas où. Et bon, j’ai froid, dommage que je puisse pas me servir en permanence de mon chat comme bouillotte.

Coup(s) de cœur du moment : le e-shopping c’est le mal certes, mais bientôt (ohwi bientôt), je vais avoir un beau manteau de princesse en polaire (râh lovely quoi, surtout par ce temps) \o/ Sinon, j’ai réussi à faire cuisiner MJ-sensei, hinhin (et en plus, c’était bon). Et puis les trucs habituels, le thé chez ma femme, le JDR, le languedeputage, les concerts, le cheesecake chocolat-framboise, tout ça tout ça.

Nouveau(x)-thé(s) : Nuit à Versailles et L’Oriental de chez Dunnan Frères <3

Lecture(s) instructive(s) (ou pas) : Anansi boys, Neil Gaiman. Et là chuis un peu embêtée parce que j’ai plus grand-chose à lire et qu’il va falloir que j’aille piller les copains/copines (surtout ma femme en fait) incessamment sous peu. Et le dernier Jim Butcher a l’air pas mal du tout (mais c’eût été encore mieux si ça avait été le prochain Dresden files).

Dans les z’oreilles : Queen Adreena – Pretty like drugs (widget à droite, comme d’hab).

Dans les z’yeux : eh ben moi, le Sherlock Holmes de Guy Ritchie, il m’a bien fait rigoler, et je l’ai trouvé très sympa, même si c’est évidemment pas un chef-d’œuvre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s