Meow, des cwêpes ?

Publié: 3 février 2010 dans ...Quoi de neuf ?, Ma vie (ma Lose, mon poisson rouge)

(bien entendu le titre fait subtilement référence au Chandler’s day, pour paraphraser l’inénarrable Vaness’) (oui bon d’accord c’était hier, mais j’ai quand même mangé des cwêpes aujourd’hui alors je fais ce que je veux)

Hum. Là tout de suite, je me dis que si j’arrive à pondre une note tous les quinze jours sur mon blog ce sera déjà bien. À vrai dire j’ai un peu honte de ne pas mieux savoir gérer mon temps.

Surtout qu’en pratique, j’ai pas grand-chose de passionnant à raconter : je continue à chercher un vrai boulot pour remplacer mon job de surveillante, je me dis que mon poète a la retraite a bien de la chance d’être tombé sur quelqu’un comme moi parce qu’il est tellement dans son trip qu’il pourrait très facilement se faire plumer par des gens moins honnêtes, je cours les médecins, les banques et les administrations (le Pôle Emploi c’est lol, la Sécu ça a dépassé le stade du drôle pour devenir carrément relou), j’ai une vie sociale qui sans être particulièrement intense me laisse à peine assez de temps pour faire acte de présence chez moi, j’ai toujours pas le temps de regarder mes séries et encore moins d’écrire, et définitivement le métro reste encore le meilleur endroit pour terminer un livre.

Bref, à peu de choses près les mêmes trucs qu’il y a deux semaines. J’en viens presque à me dire que ce serait chouette si je pouvais passer un weekend complet à rien glander et à mater des séries en pyjama devant le pécé (sauf que c’pas possible parce que je bosse six jours sur sept et que généralement quand je travaille pas j’ai des gens à voir). Et j’vous dis même pas comment j’ai dû me motiver pour écrire ce post…

D’ailleurs je crois bien que je vais arrêter là pour ce soir, aller me fumer une clope (ou deux) et me coller au lit avec mon bouquin (mais que voilà une bonne idée, tiens).

——————–

Humeur du jour : débordée.

État du Neurone : en sur-régime (mais âge mental sept ans et demi).

État du Poual : putafrange forever.

La citation de la semaine : « C’est pas grave si t’as déjà un amoureux, je veux bien partager » (Alexandre L., 7 ans et déjà adepte de l’amour libre).

La blague ubuesque du moment : « Bonjour, je viens m’inscrire au Pôle Emploi.

– Bien sûr mademoiselle, vous pouvez vous inscrire sur notre site internet.

– Euh oui, certes, mais l’inscription sur le site n’a pas été acceptée, c’est pour ça que je suis là.

– Dans ce cas vous pouvez vous inscrire par téléphone.

– Hum. Oui je sais mais vu que je suis là, en face de vous, je pourrais peut-être, je sais pas, m’inscrire ici, dans votre agence ?

– Ah mais oui, tout à fait mademoiselle. Vous avez un téléphone juste à votre gauche. »

Comment dire…lol, quoi.

Coup(s) de gueule du moment : j’en ai marre d’avoir la goutte au nez, bowdel >_< Et puis la Sécu qui me redonne encore une prise en charge provisoire de « six mois » (à savoir de janvier à novembre, ils ont une drôle de conception du temps, mais passons) soi disant parce que ma demande n’a pas été effectuée par mon médecin traitant. Sauf que ça fait deux putain de fois que mon médecin traitant remplit la dite demande sous mes yeux et que je me tape ensuite vingt minutes de marche à pieds pour aller la déposer directement entre les mains d’un guichetier et être certaine que le truc ne va pas se perdre. Visiblement chez eux ce sont les cerveaux qui ont besoin d’être retrouvés.

Coup(s) de cœur du moment : hiii, bientôt Florence + The Machine et IAMX en concert \o/ (mais avant, Orphee’s cry le 12 février aux Combustibles – amis franciliens, faites un geste et venez boire un verre à leur santé ce soir-là, le concert est gratuit et c’est leur date la plus importante – le 14 sur le Batofar et le 24 au Klub). Et sinon, mon patron aime ce que j’écris \o/. Et puis plein d’autres trucs.

Lecture(s) instructive(s) (ou pas) : American gods, Neil Gaiman (groûh).

Dans les z’oreilles : Cansei de Ser Sexy (CSS pour les intimes) – Give up. (widget à droite, comme d’hab)

Dans les z’yeux : comme je l’ai déjà dit sur Twitter et Fessebouc, ce qui m’a fait le plus pleurer dans Agora, c’est la destruction des livres. Ceci mis à part, Rachel Weisz mérite amplement sa nomination aux Oscars et le film est franchement bien (et beau) (et je présume, fortement subversif du point de vue de l’Etatsunien de base) (oui je sais c’est un pléonasme).

Publicités
commentaires
  1. Kalysto dit :

    Roméo, sort de ce corps !

    (toutes mes excuses s’il n’y a pas référence à « Lucile, amour et rock’n roll »)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s