To-do list

Publié: 31 juillet 2009 dans ...Quoi de neuf ?, Ma vie (ma Lose, mon poisson rouge)

Réussir à me coucher puis à me lever à une heure décente pour la première fois de la semaine : checked.

Avaler mon premier litre de thé de la journée : checked.

Faire prendre ses antibiotiques à Néron : checked.

Hurler après EDF en voyant la facture et en constatant qu’une fois de plus, ma demande de mensualisation n’a pas été prise en compte : checked.

Prendre ma première dose de Prontalgine de la journée : checked.

Douche : checked.

Fringues : checked.

Maquillage : checked.

Coiffure : checked, ou presque.

Me retourner l’estomac dans les toilettes : checked.

Aller voir HP6 : ou pas, du coup.

>_<

A part ça mercredi j’étais chez ma femme pour fêter son anniversaire et celui d’Ana (et comme je suis encore plus fauchée que d’habitude, en guise de cadeau elles ont eu le droit de jouer avec mes cheveux, ahah), ce qui fait que le lendemain j’étais bien contente d’être seule dans ma chambre au VDG et de pouvoir terminer ma nuit à peu près tranquillement – tout est relatif considérant le fait que j’ai eu un mal fou à m’endormir (alors que je n’avais pourtant dormi que deux heures, sur un canapé certes très confortable, mais bon, c’était pas mon lit, quoi), et qu’une chambre d’hôpital n’est pas vraiment l’endroit rêvé pour faire une sieste, sauf si on a le sommeil très lourd et que les passages incessants des infirmiers et des médecins ne nous dérangent pas. Ce qui n’est pas mon cas, comme on s’en doute. Enfin, en dehors de ça, ça s’est plutôt bien passé (même si on a dû s’y reprendre à deux fois pour me piquer – ça faisait longtemps, tiens – qu’on a dû faire passer la perf de force, et que c’est très douloureux, surtout si on me prévient pas avant >_<), et même que la bouffe était comestible, pour une fois.

Cela dit j’eusse largement préféré être moins claquée et rentrer chez moi pour voir autre chose qu’une maison en chantier et un chat pas soigné alors que j’avais pourtant laissé mes instructions avant de partir >_< Ce teubé de Néron ayant réussi je ne sais comment à se blesser la patte arrière gauche (probablement en se battant, je présume), j’en ai encore une fois été pour mes frais chez le véto, et manifestement, si je ne suis pas là pour m’occuper de lui donner ses antibiotiques, personne ne semble être capable de s’en charger. Pourtant c’pas comme si c’était difficile, ce chat bouffe n’importe quoi. Il faut croire que comme pour tout le reste, il n’y ait que moi qui soit un tant soit peu responsable dans cette baraque.

Du coup, tout la bonne humeur que j’avais réussi à accumuler pendant la soirée chez ma femme a définitivement foutu le camp devant l’incroyable force d’inertie déployée par cette bande d’égoïstes notoires, et surtout devant l’incommensurable pouvoir de la Lose dès qu’il s’agit de ma santé ou de mes finances. Joie. Je pense que sur ma prochaine liste de courses, je rajouterai une bonne corde – mais pas pour mon usage personnel >_<

Heureusement qu’il y a les Sims 3 et les bouquins…

——————–

Humeur du jour : si je ne réussis pas à garder la nourriture que j’ingère avant qu’elle ne soit au moins partiellement digérée, je ne vais pas réussir très longtemps à garder un poids à peu près stable >_<

Etat du Neurone : cui ? (cuit, surtout)

Etat du Poual : au moins derrière ça ressemble maintenant à quelque chose, et la couleur est jolie.

La blagounette de la semaine : « et sinon, vous mangez équilibré ? Il faut absolument qu’on vous pèse ! » (le seul neurologue manifestement pas en vacances dans tout le service).

Coup(s) de gueule du moment : les administrations dans leur ensemble, et bordel, vivement un bon orage histoire que la température baisse enfin >_<

Coup(s) de cœur du moment : faudrait se faire des soirées plus souvent.

Lecture(s) instructive(s) (ou pas) : toujours Escales 2000. D’ailleurs, monsieur Fabrice Colin, je dois vous dire que malgré l’amour immodéré que je vous porte, vous avez irrémédiablement brisé l’image idyllique que je me faisais de votre plume : pourquoi, mais pourquoi avoir utilisé cette expression parmi tant d’autres possibles ? Pourquoi « finement musclé » ? Pourquouaaaaaa ? >_< (oui, j’ai eu envie de m’arracher les yeux, comme à chaque fois que je lis cette horrible expression tellement estampillée fanfic). Bon, sinon, « This is not America », de Thomas Day (que j’aime toujours d’amour, lui, même si quand même j’ai été déçue parce que sur les trois nouvelles du bouquin, j’en connaissais déjà deux). Probablement du Gaiman ou du Pratchett en prévision (voire les deux en même temps).

Dans les z’oreilles : ma radio Lastfm, la flemme d’uploader quelque chose, là.

Publicités
commentaires
  1. fabrice dit :

    Chère Myschka.
    Oui, « finement musclé », c’est pas génial. Mais j’ai déjà fait pire, il me semble. Et j’étais jeune.
    Salutations,
    F/.

    • Myschka dit :

      Cher monsieur Colin,

      Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce que mes inepties provoquent une réponse de votre part. J’en suis à la fois totalement ravie (parce que vous êtes l’un de mes écrivains francophones préférés – d’ailleurs, si je laissais s’exprimer la groupie qui est en moi, je perdrais probablement le peu de dignité qu’il me reste. Mais chut), et en même temps un peu gênée que mes élucubrations de drama-queen aient attiré votre attention.

      Je dois cependant remettre les choses dans leur contexte : ce n’est pas tant cette expression en elle-même qui me pose problème (bien que je persiste à dire que ce n’est pas esthétiquement très heureux), mais plutôt le fait qu’en tant qu’ancienne lectrice assidue de fanfictions, je l’ai lue et relue à toutes les sauces, au point d’en avoir fait une overdose et d’avoir désormais, comme je l’ai dit dans mon post, envie de m’arracher les yeux à chaque fois que je tombe dessus (il faut dire aussi que ça allait souvent avec des textes plutôt médiocres, ça n’a pas dû aider).

      A part ce regrettable détail, votre nouvelle était très bien, et je vous aime toujours, si tant est que cette information ait une quelconque importance :) (accessoirement, si j’écrivais moitié aussi bien que vous, je pourrais m’estimer chanceuse, mais c’est une autre histoire)

      Salutations à vous aussi.

  2. fabrice dit :

    Chère (again) Myschka,

    Ne vous inquiétez de rien. C’est juste que j’ai des espions et qu’il m’a semblé que vous taquiner pouvait être une bonne idée.
    Par ailleurs, j’ai plein de choses (gentilles) à vous dire sur votre blog et vos fanfictions notamment.
    Je vous invite donc, si vous le désirez, à me contacter sur mon mail perso, que vous trouverez normalement via mon site. Nous pourrons alors nous tutoyer, ce sera merveilleux, etc.
    Mais en toute franchise, ne vous sentez pas obligée.
    Amicalement,
    F/.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s